Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On a toujours besoin d'une amie

Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: On a toujours besoin d'une amie   Jeu 28 Déc - 20:30

On a toujours besoin d'une amie...

Auteur : Ze Lamelie
Série dont est tirée la fiction : Les mystères de l'amour
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay
Note : Cadeau de noel pour une amie



Hélène était partie , voir cette Karine Maison avec cette couverture de magazine et ces photos de Peter avec une autre , elle ne pouvait le supporter, elle avait appeler , une personne chez qui personne irait la chercher. Et pour cause elle s'était éloigné de la bande depuis tellement longtemps , bien sur Christian avait peut être encore de ses nouvelles mais rien n'était certain. Manuela avait accepter de l'accueillir dans son haras sans problème , même si elles ne s'étaient pas vu depuis longtemps , elles avaient gardé contact et quand Hélène, les larmes dans la voix avait demandé de l'aide. Manuela ne s'était pas senti le cœur de le lui refuser.

Hélène s'était installé sur la terrasse, elle était arrivé la veille au soir, elle regardait au loin les chevaux qui trottaient, la campagne , cet endroit l'apaisait et peu à peu elle se sentait mieux. Manuela ne lui avait rien demandé, elle la connaissait assez bien pour savoir qu'elle parlerait quand elle le voudrait. Elle ne la bousculait pas. Bien qu'Hélène se doutait, qu'elle en savait déjà pas mal avec Info France et ces journaux à scandale.

Manuela revenait d'une promenade à cheval, et s'installa à côté d'Hélène sur la terrasse , Manuela avait rarement vu Hélène dans cet état, même jamais à vrai dire. Elle avait souvent pris sur elle, ses problèmes, étant là pour tout le monde. Et surtout elle avait souvent pardonner à Nicolas, et là son mari, elle partait sans rien dire, c'était étonnant de sa part. Nicolas avait du la faire souffrir , pour qu'elle ne fasse plus confiance à personne même pas à son mari. Bien sur il y avait ces photos, mais Hélène en général , pardonnait et savait laisser le bénéfice du doute. Qu'elle parte comme ça sur un coup de tête ne lui ressemblait pas.

Hélène : Manue , je sais ce que tu te dis , que ça me ressemble pas , de partir comme ça sur un coup de tête.

Manuela : Hum , Tu as raison. Je comprends pas, pourquoi tu l'as pas laissé s'expliquer ? Si ça se trouve , il s'est rien passé avec cette fille.

Hélène : Si ça se trouve oui , mais je sais pas j'ai tellement été malheureuse , que j'avais peur d'avoir encore plus mal aprés.

Manuela : Ton mari , Peter n'est pas Nicolas. Et je pense que tu la choisis aussi pour ça, car il ne te ferais pas souffrir comme lui. Alors fais toi confiance, fais confiance à ton cœur, s'il l'aime, il a forcément raison.

Hélène : Depuis quand tu es devenu aussi sage, Manue. Dit-elle en souriant.

Manuela : J'ai appris de la meilleure , dit-elle en souriant , et puis aujourd'hui tout va bien , j'ai eu mes démons , mes problèmes aussi et aujourd'hui , je suis heureuse et au milieu de mes chevaux, je suis bien et apaisé.

Hélène : Oui , moi aussi je me sens apaisé ici. Alors, toi raconte à part le haras et les chevaux, qu'est ce que tu as fais tout ce temps ?

C'est à ce moment , qu'un jeune garçon d'environ 4 ans passa en trombe pour sauter sur sa mère , suivi de prés par sa sœur un peu prés du même age qui l'accusait de lui avoir volé sa poupée.

Manuela : Léo, arrêtes d'embéter ta sœur ! Rends lui sa poupée.

Sous le regard réprobateur de sa mère , le petit Léo rendit sa poupée à sa sœur.
Hélène était amusée par la scène et à la fois penser aux projets qu'elle avait avec Peter , aux enfants qu'ils auraient du adopté. Et elle perdu tout sourire. Manuela le vit et envoya Léo et Lola jouaient dans leurs chambres.

Manuela : Hélène , ça va ?

Hélène : Oui, c'est juste que …

Manuela : Tu voulais des enfants avec Peter ?

Hélène : Oui, on devait adopter.

Manuela : Justement , tu crois vraiment qu'il aurait fait ça , au risque de te perdre ?

Hélène : ….

Manuela : Appelle-le , laisse le s'expliquer. 

Hélène : Je .. Je ne sais pas , j'ai peur.  

Manuela : C'est normal d'avoir peur mais aimer c'est prendre des risques, Hélène. Affronte ta peur, Appelle-le.

Hélène : Toi, tu me laisseras pas tranquille , tant que je l'aurais pas appeler.

Manuela : Non, tu sais comme je peux être tétu.

Hélène : Oui, autant que ton cousin. Tu sais qu'on le voit souvent.

Manuela : Oui et qu'il est avec une jeune chanteuse du nom de Fanny. Je l'ai eu au téléphone. Mais ne change pas de sujet , va appeler Peter.

Hélène : D'accord.

Hélène s'éloigna un peu et appela Peter. Peter très heureux de l'entendre , lui raconta tout , qu'il ne s'était rien passé avec cette fille, qu'il l'aimait et qu'elle lui manquait terriblement. Hélène lui répondit qu'il lui manquait aussi beaucoup. Peter proposa de venir la chercher. Elle lui dit qu'elle préférait rentrer seule. Mais qu'il pouvait inviter la bande , car elle viendrait avec une surprise.

C'est comme ça que le soir même , Hélène rentra accompagné de sa surprise Manuela et ses enfants qui dormaient dans la voiture quand ils arrivèrent.

Peter se précipita vers sa femme tandis que la bande se précipitait vers Manuela , tellement heureuse de la retrouver aprés toutes ses années. Béné et Laly aidèrent Manuela a couché les petits dans une des chambres. Pendant que Peter et Hélène étaient tout à leurs retrouvailles comme seuls au monde.

Nicolas : Alors comme ça tu étais parti chez Manuela.

Hélène : Oui, je savais que vous ne penseriez pas à elle.

Nicolas : Oui, on savais pas que vous aviez garder contact.

Manuela : Si de temps en temps, elle fait partie de ma famille , comme vous tous même si je suis désolée de pas vous avoir donner de nouvelles.

Laly : Ils sont trop beaux tes petits bouts , et leur père ? C'est Christophe ? On le connait ?

Manuela : ah Laly , je te reconnais bien là . Mais au risque de te décevoir , non tu ne le connait pas.

Laly : Et il est ou ?

Manuela : Il est parti en déplacement quelques jours pour aller voir une vente de chevaux.

Laly : Oh , donc on le verra pas.

Manuela : Pas tout de suite mais t'inquiète , maintenant que je vous ai retrouvé , je vous laisserais pas sans nouvelles.

José : Tu as intérêt.

Et la soirée bâtit son plein avec Hélène dans les bras de Peter qui souriait. Elle regardait Manuela et lui fit un clin d'oeil en lui disant Merci tout bas de manière à ce qu'elle seule pouvait l'entendre. Elle lui répondit «  De rien, maintenant tout ira bien. »

FIN.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
On a toujours besoin d'une amie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On a toujours besoin d'un plus petit que soi
» Bonne nuit à tous...zzzzzzzz
» 18/09/2011 : Pourquoi on devient accros à la télé?
» THE CURE NOUVEL ALBUM
» Plus grand est l’obstacle et plus grande est la gloire de le surmonter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: