Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-on oublier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5463
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Peut-on oublier...   Mar 29 Mar - 17:08

Peut-on oublier…



Auteur : Ze Lamélie
Série dont est tirée la fiction : Les mystères de l'amour
Rating : tout Public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay


José regardait Jeanne revenir comme si de rien n’était et ça le rendait fou de rage, pourquoi elle revenait alors qu’enfin Nicolas et Hélène s’était retrouvé comme avant.  Jeanne était là devant lui, et il la détestait oui il la détestait autant qu’il l’avait aimé autrefois. Oui, dieu qu’il l’avait aimé, il avait quitté Béné pour elle. Aujourd’hui comme Hélène elle avait choisi Nicolas son meilleur ami. Pourquoi ? Parfois il se surprenait à vouloir à nouveau la prendre dans ses bras, à l’embrasser. Il se sentait horriblement jaloux. Il avait l’impression de n’avoir rien été pour elle. Et ça lui faisait mal, extrêmement mal.  


Bien sûr, personne ne savait ce qu’il ressentait à qui aurait-il pu se confier , certainement pas à Nicolas, il n’aurait pas compris les sentiments qu’ils éprouvaient encore pour Jeanne, à Hélène sa sœur de cœur, elle aurait sans doute compris vu qu’elle comprenait tout le monde si bien mais elle avait déjà assez mal de voir Nico avec une autre. Non , il devait garder tout ça pour lui, tout ce qu’il ressentait pour Jeanne et faire comme s’il avait tout oublié. 


Ce soir là, Jeanne et Nicolas avaient parlé. Jeanne et Nicolas avaient décidé de se séparer. José en était heureux pour Hélène mais aussi pour lui égoïstement. Enfin, Jeanne reviendrait peut-être vers lui.


Jeanne descendit dans le jardin, elle appela Jimmy, elle lui disait qu’il lui manquait. José avait tout entendu. Elle ne l’aimait donc pas, elle ne l’avait jamais aimé. Une fois sa conversation terminé. Il alla vers elle. 


José : Alors comme ça , maintenant c’est Jimmy, après moi et Nicolas , tu te fais le troisième de la bande , il manquera plus que Christian et Rudy. A moins que ce soit déjà fait avec Rudy, vu le temps que vous passez ensemble. 


Jeanne : quoi mais qu’est-ce qu’il te prend José ? C’est comme ça que tu me vois comme une pute ? je savais que tu ne m’aimais pas mais je pensais pas à ce point-là. 


José : Excuse-moi , je suis allé trop loin mais … je n’en peux plus… je t’aime encore. Je suis jaloux, toutes ces années avec Nicolas. J’ai essayé vraiment essayé de ne plus penser à toi mais je n’y suis pas arrivé et quand tu es «  morte » , j’ai cru mourir mais j’ai aidé Nicolas , quand tu es revenu , j’ai pris toutes ces années ou tu t’étais fait passer pour morte très mal , j’avais l’impression que tu m’avais trahi. C’est pour ça que j’ai aussi mal réagi. Et Maintenant … tu vas vers un autre de mes amis. J’ai l’impression que je n’ai jamais compté pour toi. 


Jeanne : Je….. je ne sais pas quoi dire, nous deux ça a été très fort et je peux t’assurer que je t’ai vraiment aimé mais … 


José : Nicolas a été un amour encore plus fort c’est bon laisse tomber et Jimmy c’est quoi ? 


Jeanne : Je ne sais pas, je me sens bien avec lui. 


José : D’accord et moi ? 


Jeanne : Je … Tu es un ami maintenant. 


José : D’accord, tu as oublié ce qu’on a vécu ensemble ? 


Jeanne : Non, je n’ai pas oublié mais c’est rangé dans les souvenirs. Ce qu’on a vécu était intense mais aujourd’hui ce n’est qu’un souvenir José et  tu as retrouvé Béné, tu vas te marier. Pourquoi tu penses à tout ça ? 


José : Parce que j’ai l’impression d’avoir fait une erreur en te laissant partir. 


Jeanne : Tu n’as pas fait d’erreur, on n’était pas fait l’un pour l’autre José. 


José : Tu en es sûr ?  Regarde-moi dans les yeux et dis-moi qu’on était pas fait l’un pour l’autre mais avant laisse- moi faire ça. 


Il se rapprocha de Jeanne et l’embrassa. Jeanne voulu le repousser mais n’y arriva pas. Elle se laissa faire.  Elle finit par le repousser, elle pensa à Béné, qui heureuse préparer son mariage. 


Jeanne : Comment tu peux faire ça à Béné ? Tu sais pourquoi je ne peux plus t’aimer ? parce que tu ne penses qu’à toi, jamais tu n’as réussi à être fidèle à une femme, jamais. 


José : Oui, tu as sans doute raison mais tu as répondu à mon baiser donc tu as encore des sentiments pour moi c’est tout ce que je voulais savoir. 


Jeanne : Non, je n’en ai plus José. Oublie-moi pense à Béné. 


José : S’il n’y avait pas Béné, est-ce que tu dirais la même chose ? 


Jeanne ne répondit pas, elle ne savait pas.  Le baiser de José l’avait beaucoup plus troublé qu’elle ne l’aurait cru. 


José : ton silence est une réponse. Je vais dire à Bénédicte que je peux plus l’épouser.  


Jeanne : Non, tu ne peux pas faire ça à Béné, ça va la détruire encore une fois. 


José : Je sais mais je sais aussi que je ne peux pas continuer si j’en aime une autre. 


Jeanne : Mais . …


José : Tu ne m’aimes pas, je sais que c’est faux. 


José parti alors et annonça la triste vérité à Bénédicte. Jeanne était resté dans le jardin. Elle ne savait pas, ne comprenait pas comment elle arrivait pu en arriver là. Comment José après toutes ces années avaient pu lui avouer qu’il l’aimait encore ? Elle pensait à Jimmy, à son regard, à la nuit qu’ils avaient passé tous les deux. Il lui manquait terriblement. Elle pensait à José, à ces souvenirs avec lui. A l’époque, ils avaient tellement cru en leur histoire. Soudain, alors qu’elle regardait le ciel, elle sentit une main derrière elle sur son épaule.  C’était José qui revenait. 


Jeanne : Tu es revenu ? 


José : Oui, j’ai dis à Béné que c’était fini. 


Jeanne : Et ? 


José : Elle l’a mal pris, forcément, elle avait à nouveau confiance en moi. 


Jeanne : Je … 


José : Je sais, tu ne veux pas lui faire de mal, ce n’est pas toi, c’est uniquement moi. 


José obligea Jeanne à se tourner vers lui. Jeanne le regarda dans les yeux. Depuis des années, elle avait oublié l’histoire qu’elle avait eu avec José, relégué au fin fond de son cœur. José était devenu un ami rien qu’un ami au fil des années. Mais ce soir, en le regardant dans ces yeux, tous les souvenirs de leur histoire, tous les sentiments du passé, remontés à la surface. Elle était persuadé qu’elle ne l’aimait pas et pourtant là quand il accrocha son regard au sien. Et qu’il approcha son visage pour l’embrassé. Elle sut que leur histoire était toujours présente. Ils s’embrassèrent longuement, intensément. Jeanne arrêta le baiser. Elle ne pouvait pas faire ça.


Jeanne : Je,  je ne peux pas  


José : C’est Jimmy c’est ça ? 


Jeanne : Non, c’est moi, je … je ne sais pas où j’en suis, je croyais aimé Jimmy et là, tu me dis que tu m’aimes et  je sais plus du tout ce qu’il se passe. Je vais appeler Rudy et partir chez lui. Il faut que je sache ce que je ressens vraiment si c’est toi ou Jimmy. 


José : ça me fait mal que tu ne sois pas sur de tes sentiments mais je comprends. J’espère juste que tu verras vite en toi. Car moi je sais que je t’aime…
 
Jeanne partit avec sa voiture laissant José désemparé mais quelque part heureux de ne plus cacher ses véritables sentiments. Bien sur, il avait peur que Jeanne parte rejoindre Jimmy mais c’était un risque à courir, il ne pouvait plus se mentir à lui-même. 


Jeanne alla chez Rudy. Rudy ne lui posa pas de questions, il savait qu’elle lui parlerait si elle en éprouvait le besoin. 


Jeanne dans la chambre pensa à Jimmy, José, Nicolas. Lequel aimait-elle vraiment aujourd’hui, le baiser de José lui avait ramené vers des souvenirs, des sentiments qu’elles pensaient avoir totalement oublié. 


Elle finit par s’endormir, la nuit porte conseil disait t-on peut être que le lendemain, elle verrait plus clair dans ses sentiments.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5463
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Peut-on oublier...   Mar 29 Mar - 17:08



Le lendemain, en se réveillant , elle ne savait plus ou elle était , elle repensa à la veille, à José , à Jimmy. 


Rudy lui amena le petit-déjeuner au lit. 


Jeanne : Mais il fallait pas, j’aurais pu me lever. 


Rudy : ça me fait plaisir, dis moi qu’est-ce qui ne va pas ? 


Jeanne : J’ai quitté Nicolas  persuadé d’aimer Jimmy 


Rudy : Et quoi tu ne sais plus ? 


Jeanne : Je suis sur de ne plus aimer Nicolas mais je suis pas sur d’avoir oublié mes sentiments et mon histoire avec José… 


Rudy : José ? quelle histoire ? 


Jeanne : A Love Island quand je les ai rencontrés, j’ai d’abord rencontré José et j’ai eu une histoire avec lui. Il avait même quitté Béné pour moi. Puis il a découvert qui j’étais et j’ai craqué pour Nicolas et on avait oublié notre histoire rangé dans les souvenirs enfin je le croyais mais hier soir, il m’a avoué qu’il m’aimait toujours et m’a embrassé. Il a quitté Béné. Et je sais plus, son baiser m’a troublé, m’a ramenait à notre histoire. 


Rudy : Ok, je comprends. Mais ce qui te trouble c’est peut-être le souvenir de votre histoire et le fait qu’il t’aime toujours, ça te flatte. Est-ce qu’aujourd’hui tu te vois encore avec José, tu te vois vivre avec lui ? Ou est-ce que tu te vois vivre avec Jimmy ? 


Jeanne : Je ne sais pas. José m’a pris par surprise. Et Jimmy, ah je sais qu’avec lui, je serais heureuse, qu’il sera toujours l’homme attentionné qu’il est. Mais je me demande du coup si c’est pas par ce que justement avec lui il n’y aura pas de surprise que je vais vers lui. Je sais qu’avec lui tout ira bien quoi qu’il arrive. 


Rudy : Bon je vais te laisser, je dois aller travailler. Mais n’oublie pas celui que tu aimes, qui fait battre ton cœur, c’est la première personne à laquelle tu penses en te levant le matin, la première personne à laquelle tu penses quand le téléphone sonne, c’est celle-là que tu aimes. Et je suis sûr que tu trouveras lequel des deux est le bon. 


Jeanne : Merci Rudy. 


Rudy partit, Jeanne repensa à ses paroles. Quel était celui auquel elle pensait à premier ? Celui à qui elle pensait en premier quand le téléphone sonne ? Son portable sonna et elle sut qu’elle avait sa réponse. C’était José qui l’appelait. 


José : Tu as bien dormi ? 


Jeanne : Oui, merci. Rudy est adorable avec moi, il me chouchoute toujours. 


José : Je pourrais te chouchouter aussi tu sais. 


Jeanne : Oui, je sais. Je voudrais te voir pour te parler. Tu peux passer chez Rudy. 


José : Bien sur. 


Jeanne se doucha et s’habilla rapidement en attendant José. Elle ne savait pas exactement ce qu’elle allait lui dire mais il fallait qu’elle lui parle. Il ne pouvait pas rester longtemps comme ça. 


José arriva quelques minutes avec un bouquet de fleurs. Il sonna.


Jeanne arriva quelques minutes plus tard.


Jeanne : Merci pour les fleurs mais fallait pas. 


José : Si il faut toujours offrir des fleurs à une jolie femme et spécialement quand elle est aussi magnifique que toi. 


Jeanne : José arrête. Si je t’ai dis de venir. Ce n’est pas pour recommencer notre histoire. Je le reconnais tes baisers m’ont troublée mais la personne que j’aime c’est Jimmy. C’est Jimmy à qui je pense quand le téléphone sonne, c’est à lui que je pense sans arrêt. Je veux pas te faire de mal mais je ne t’aime pas comme ça, tu es simplement un ami pour moi. 


José était dévasté, il y avait tellement cru. Elle brisait son cœur à nouveau.


José : Tu es vraiment sur de toi ? 


Jeanne : Oui, je suis désolé. 


José : Laisse-moi t’embrasser une dernière fois. 


Jeanne : Ce n’est pas une bonne idée. 


José : Pourquoi ? Tu as peur de craquer ? 


Jeanne : Non, mais je veux pas te donner un autre faux espoir. 


José s’approcha d’elle et l’embrassa quand même. Elle le repoussa. 


José : Désolé, je voulais seulement toucher tes lèvres une dernière fois. 


Jeanne : Je sais. 


Jeanne ne savait pas comment apaisé la peine de José. Elle ne l’aimait pas mais c’était son ami. Il partit l’âme en peine. Elle avait mal pour lui. 


Elle  appela tout de suite Jimmy. 


Jeanne : Allo, Jimmy , tu me manques , là je suis chez Rudy mais je prends demain un avion pour la Suède. Je ne veux plus être séparé de toi. Plus jamais, tu es l’homme de ma vie, celui qui me rend heureuse, le seul. 


Jimmy : J’ai hâte de te serrer dans mes bras. Toi aussi tu es la seule qui me rend heureux.


Jeanne fit ses valises et prépara le diner pour Rudy qui l’avait accueilli et avait su l’aider comme il l’avait toujours fait. C’était vraiment son meilleur ami. 


José quand à lui était rentré à la maison complètement abattu. Il avait fait ses valises et était parti sans rien dire à personne. Personne ne savait ou il était parti. Même pas Nicolas.


FIN.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Peut-on oublier...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des personnes qu'on ne peut pas oublier car elles ont occupé une place beaucoup trop importante ...
» L'AMOUR SOUS HYPNOSE de Elisa Martin
» Pardonner est ce oublier ?
» Peut on se connecter sur la box du voisin ???
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: