Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tourner la page...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5607
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Tourner la page...    Mar 29 Mar - 16:22

Tourner la page …  


Auteur : Ze Lamelie
Série dont est tirée la fiction : Les Mystères de l'amour
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay
 

 
 
José regardait Jeanne dormir. Il se sentait tellement coupable c'était à cause de lui qu'elle était dans cet état. Elle avait voulu le protéger. Alors que … Il avait tellement était injuste avec elle. Maintenant il devait s'occuper d'elle pour qu'elle retrouve Nicolas. Il voyait dans ses yeux qu'elle l'aimait encore et ce malgré tout ce qu'il lui avait fait. Il voyait aussi que malgré tout son amour pour Nicolas, elle ne pouvait pas retourner avec lui. Elle avait trop peur de souffrir à nouveau. Il ne le comprenait que trop bien. C'était bien la trahison de Bénédicte qui l'avait amené ici.


Jeanne se réveilla : José tu es là ? Comment tu vas ?


José : C'est plutôt à moi de te poser cette question non ?


Jeanne : ça va mieux , t'inquiète pas. Je suis solide, tu le sais.


José : Oui, je sais. Heureusement, je me serais jamais pardonné sinon.


Jeanne : Arrête d'y penser , je suis en vie. C'est tout ce qui compte non.


José : Oui, tu as raison. Et bientôt tu pourras à nouveau me botter les fesses.


Jeanne : J'espère bien.


José passait tous les jours à l'hôpital et rester longtemps au chevet de Jeanne, pour lui parler. Yassine, Lolo et Audrey passaient aussi mais José restait le plus longtemps. Jeanne se remettait doucement. Elle finit par rentrer à la villa mais elle était encore un peu faible et ne pouvait pas tout faire toute seule ce qui l'agaçait fortement. José l'aidait et elle devait se l'avouer elle était heureuse qu'il soit resté. Un rituel s'était même installé, le soir il l'installait sur le canapé , se mettait à côté d'elle et il regardait la télé. Ce rituel pour l'un comme pour l'autre était devenu important.
Aprés ce rituel, ils se quittaient et aller dormir chacun dans sa chambre.


Ce soir là, Jeanne s'était endormie sur le canapé. José ne la réveilla pas et lui mit une couverture sur elle et la regarda dormir. Elle était tellement belle. En la regardant dormir, il se souvenait de leur histoire et d'une autre nuit se réveillant à côté d'elle ou il l'avait regardé dormir. Il l'avait tellement aimé. Non .. Il ne pouvait pas retomber amoureux d'elle. C'était la femme de Nicolas. Même si elle s'en défendait, il savait qu'elle l'aimait encore. Il partit dans sa chambre.


José essaya du coup de s'éloigner de Jeanne, d'être moins présent. Jeanne s'en rendit compte.


Jeanne : Qu'est-ce qu'il se passe , José ?


José : Pourquoi ?


Jeanne : J'ai l'impression que tu t'éloignes , quelque chose ne va pas ?


José : Non, tout va bien. J'ai juste envie de sortir un peu.


Jeanne : D'accord. Comme tu veux.


Jeanne était déçue, elle se sentait tellement bien avec José. Mais elle savait que bientôt il repartirait et elle serait à nouveau seule. Il ne fallait pas qu'elle s'habitue à sa présence. Ce soir là , il était sortie et elle s'installa donc seule devant la télé. Elle s'endormit. Quand José rentra et la vit allongé sur le canapé. Il lui tira une couverture et l'embrassa sur le front. Jeanne se réveilla alors.


José : Oh je voulais pas te réveiller. Excuse-moi.


Jeanne : C'est rien. Merci pour la couverture.


José : C'est rien.


Leurs regards étaient plongés l'un dans l'autre. Leurs visages se rapprochèrent et ils s'embrassèrent timidement. Puis José sentant que Jeanne lui rendait son baiser. Le baiser devint plus intense. José la prit dans ses bras et la porta jusqu'à la chambre. Mais Jeanne finit par arrêter avant que ça n'aille plus loin.


Jeanne : Je... Ce n'est pas une bonne idée.


José : Oui, tu as raison. Il ne s'est rien passé.


Ils se séparèrent et dormir chacun dans leur chambre. Le lendemain, ils essayèrent de faire comme si rien ne s'était passé. Mais pour l'un comme pour l'autre c'était pas évident. Ils osaient à peine se regarder.


José : Bon je vais aller au travail.


Jeanne : Attends.


José : Oui.


Jeanne : Il faut qu'on parle de ce qu'il s'est passé hier.


José : Il ne s'est rien passé hier.


Jeanne : Ok.


José partit puis se retourna et embrassa Jeanne.
José : Je ne peux pas oublier ce qu'il s'est passé hier, je suis retombée amoureux de toi, Jeanne.


Jeanne : Je ….


José : Non, ne dit rien , je vais partir , je vais retourner à Paris.


Jeanne : Non , je veux pas que tu partes.


José : Quoi ?


Jeanne : Oui, je veux que tu restes avec moi. Je .. J'ai besoin de toi.


José : Tu as vraiment besoin de moi ou tu ne veux juste pas être seule. Je ne suis pas Jimmy , je ne t'attendrais pas.


Jeanne : Je sais. Mais je ne sais pas ce que je ressens , je ne sais pas ou j'en suis, je veux juste que tu restes.


José : D'accord , je ne partirais pas.


Il alla au travail et le soir Jeanne et lui se retrouvèrent et comme à leur habitude s'installèrent sur le canapé pour regarder la télé. Cette fois-ci, Jeanne mis sa tête sur l'épaule de José qui mis son bras autour d'elle. Ils restèrent comme ça toute la soirée sans un mot. A la fin de la soirée José enleva son bras et se leva pour aller dormir dans sa chambre. Jeanne lui prit la main.


Jeanne : Attends...


José : Oui.


Jeanne l'embrassa et lui prit la main et l'entraina vers sa chambre.


José : Tu es sur.


Jeanne : Non , mais je sais que j'ai envie de passer la nuit dans tes bras.


José l'embrassa intensément et ils s'allongèrent sur le lit. Ils continuèrent de s'embrasser et se déshabillèrent. Ils redécouvrirent leurs corps. Aprés blottis l'un contre l'autre, José se sentait heureux mais avait aussi très peur, il venait de faire l'amour avec la femme de son meilleur ami. Ils étaient séparés certes mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable.


Jeanne, elle aussi se sentait coupable envers Béné. José était marié , elle venait de faire l'amour avec un homme marié. Malgré ce qu'il s'était passé , ils étaient toujours mariés. Il n'aurait jamais du faire ce qu'ils avaient fait.


José regarda Jeanne : Tu regrettes ?


Jeanne : Je me sens coupable vis à vis de Béné.


José : et moi de Nicolas.


Jeanne : Aprés tout ce que m'a fait Nicolas , tu as pas à te sentir coupable.


José : Mais si c'est mon meilleur ami et il t'aime toujours même s'il t'aime mal.


Jeanne : Peut-être mais moi je ne l'aime plus.


José : Tu en es sur.


Jeanne : Oui, j'ai fait l'amour avec toi, c'est bien fini avec Nicolas. Et toi Béné ?


José : ça a été fini au moment ou j'ai décidé de partir je crois et de venir ici. On est incapable de se faire confiance, on se fait trop de mal.


Jeanne : Tu le crois vraiment ?


José : Oui et par dessus tout , je suis heureux avec toi.


Jeanne : Moi aussi , je suis heureuse avec toi.


José : J'appellerais Béné demain pour demander le divorce. Je ne veux pas que tu te considères comme ma maitresse. Tu es bien plus que ça. Je t'aime et je veux te le prouver.


Jeanne : Merci. Je crois que je t'aime aussi.


Ils s'embrassèrent et à nouveau leurs corps ne firent plus qu'un et se mélangèrent.


Dans les jours qui suivirent, leur bonheur faisait plaisir à voir, Yassine, Lolo et Audrey qui passaient les voir souvent , n'avait jamais vu Jeanne aussi épanouie et heureuse depuis longtemps, elle avait enfin laissé ses démons derrière elle. José était parfait avec elle.


La bande était au courant, ils en avaient parlé avec eux. Bien sur, ils étaient surpris surtout Nicolas. Mais comment Nicolas pouvait lui en vouloir aprés tout , il avait laissé partir Jeanne. Tout était de sa faute. Aujourd'hui il ne savait plus ou il en était avec Ingrid, Marie et Audrey. Il était touché par l'amnésie d'Audrey et il la redécouvrait ,il aimait Marie pour sa franchise, sa fraicheur, jamais une fille n'avait été aussi direct avec lui. Quand à Ingrid , il ne savait pas s'il devait lui faire confiance ou non, certes elle avait ramené Audrey mais une partie de lui-même doutait encore. Finalement Jeanne n'avait plus de place dans sa vie, elle avait eu raison de choisir José. Quant à Béné, elle l'avait bien pris ayant renoué avec Jimmy.


José et Jeanne vivaient donc heureux à Love Island et ils avaient décidé d'adopter. José savait combien Jeanne révait d'être maman et que comme Johanna elle avait souffert de ne plus pouvoir donné d'enfant et de sa fausse couche. Maintenant ils voulaient former une vraie famille.


FIN.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tourner la page...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour tourner une page.
» Tourner la page
» [Gsen] Ne plus faire tourner ma page d'accueil ?
» Tourner la page (duo Lilo / Tonyves )
» Sans se retourner ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: