Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus que des amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5375
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Plus que des amis    Mar 29 Mar - 16:07

Plus que des amis …



Auteur : Ze Lamélie
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay


Sébastien était marié depuis des années avec Aline, ils avaient un fils Lucas, ils étaient heureux en ménage, Aline était une violoniste reconnu et faisait des concerts dans le monde entier. Sébastien était devenu professeur. Il enseignait l’histoire.  Même si parfois il ne voyait pas Aline pendant quelques semaines, il n’en souffrait pas autant qu’à l’époque où il était avec Linda. Il avait son fils pour oublier un peu son absence. Son fils qu’il aimait par-dessus tout. 


Manuela, elle aussi était marié depuis quelques années avec un photographe, elle n’avait jamais eu d’enfant, son métier et le métier de son mari qui les obligeait à voyager souvent les en empêcher. Elle avait néanmoins décidé de raccrocher et avait fini par prendre des responsabilités dans l’agence de mannequins, elle était devenue celle qui orientait les mannequins et leur donner leurs castings. 


Sébastien  marchait dans les rues de Toulouse, il rentra dans un café, il en avait besoin surtout juste avant son cours avec ses 3èmes qu’il avait un mal fou à intéresser. Il faillit rentrer dans la personne qui en sortait. 


Sébastien : Excusez-moi ! Manuela ? c’est bien toi ? 


Manuela : Oui c’est moi, j’ai tellement changé que tu n’es pas sur de me reconnaitre ? En tout cas toi, tu es toujours le même, toujours le même regard ravageur. 


Sébastien : Merci, non non tu n’as pas tellement changé, tu as toi aussi toujours le même regard, les yeux qui pétillent.  C’est juste que ne pensais pas te croiser ici, je pensais que tu étais encore à Paris. 


Manuela : Non, j’avais envie de retrouver mes racines et les agences de mannequins existent ici aussi. 


Sébastien : ça te dit de prendre un café avec moi ? 


Manuela : là j’ai pas le temps je dois être à l’agence, mais je te file ma carte, et si tu veux je t’invite ce soir à la maison tu feras la connaissance de mon mari. Tu pourras amener ta femme.


Sébastien : Avec plaisir. On rattrapera le temps perdu. Mais Aline n’est pas sur Toulouse en ce moment elle voyage beaucoup, c’est une grande violoniste, tu sais. Mais j’amènerais notre fils tu verras, Lucas est adorable. 


Manuela : Je n’en doute pas, à ce soir. 


Sébastien : Oui, à ce soir. 


Le soir venu, Sébastien et Lucas arrivèrent chez Manuela. 


Manuela ouvrit la porte embrassa sur la joue Sébastien qui lui présenta son fils, elle se baissa et lui fit aussi un bisou sur la joue. Elle présenta à son tour, son mari Alan, il serra la main de Sébastien et Lucas. Il était ravi de rencontrer un des anciens amis de sa femme, dont il avait si souvent entendu parler. 
Le diner se passa bien, Manuela et Sébastien partageait des souvenirs qui faisaient rire Lucas et Alan. Manuela autorisa Lucas à regarder la télévision et lui mit un dessin animé, pendant qu’ils continuaient tous de parler. Alan et Sébastien s’entendaient bien. Ils se promirent à la fin de la soirée de refaire ça souvent. 


Quelques jours plus tard, Alan était parti en shooting à l’autre bout du monde. Il avait dit à Manuela de voir ses amis si elle avait peur de se sentir seule. 
Sébastien aussi se sentait un peu seul, Lucas était allé dormir chez un copain. Il appela Manuela et lui demanda si elle voulait diner avec lui au restaurant.


Elle lui répondit par l’affirmative. 


Sébastien : Je viens te prendre vers 20h 


Manuela : D’accord. Tu m’emmène ou ? 


Sébastien : Ah, ça c’est une surprise. 


Manuela : Hum , c’est pas gentil de me faire languir. 


Sébastien : Arrête on dirait Laly là. 


Manuela : Oui, c’est vrai. Bon à ce soir Sébastien. 


Le soir arriva, Sébastien était un peu fatigué par ses cours mais revoir son amie allait lui faire du bien, il se prépara rapidement et arriva à 20 heures pile devant chez Manuela. Il sonna à l’interphone. 


Manuela : J’arrive. 


Manuela sortit, elle était magnifique dans une belle robe longue bleue marine qui mettait en valeur ses yeux.


Sébastien : Tu es superbe. 


Manuela : Merci, tu es pas mal non plus. 


Sébastien lui ouvrit la portière et prit la main de Manuela pour la faire rentrer dans sa voiture. Il se mit au volant et emmena Manuela dans un petit restaurant de Toulouse qu’il connaissait. Ce petit restaurant lui rappelait leur cafèt à Paris, voilà pourquoi il avait décidé d’emmener son amie diner ici. 


Arrivé au restaurant, il lui ouvrit la portière et lui tendit son bras. Dans le restaurant, tout de suite Manuela compris pourquoi Sébastien l’avait choisi. Ils s’installèrent à une table. 


Manuela : Sébastien, il est super cet endroit, j’ai l’impression d’être à notre cafét à Paris, ça me rappelle tellement de souvenirs. 


Sébastien : A moi aussi, quand j’ai trouvé cet endroit et que je t’ai rencontré, je voulais à tout prix t’amener ici. Ils te manquent à toi aussi ? 


Manuela : Bien sûr, j’aimerais tellement savoir ce qu’ils sont devenus s’ils sont mariés, heureux, d’un côté c’est moi qui suis parti avec Linda mais on ne pouvait pas rester à Love Island, je me demande s’ils y sont toujours. 


Sébastien : Moi aussi, je me demande ou ils sont, mais c’est la vie. On se perd de vue. 


Manuela : Oui c’est la vie. En tout cas contente de t’avoir retrouvé.


Sébastien : Moi aussi, ça fait du bien d’avoir une amie à qui parler. 


Manuela et Sébastien se regardèrent et se sourirent. Sébastien raccompagna Manuela chez elle à la fin du repas. Ils se firent la bise et se dire bonne nuit. 
Chaque semaine ils prirent l’habitude de se retrouver une fois par semaine pour diner et se raconter leur semaine, entre Lucas et son boulot, Sébastien n’avait pas beaucoup de loisirs et ses diners ils les attendaient avec impatience. Manuela qui se sentait seul sans Alan, attendait elle aussi ses diners avec impatience. 


Cette semaine –là, leur diner s’était bien passé, ils n’avaient pas eu envie de se quitter comme ça donc Manuela avait décidé de montrer à Sébastien, les endroits de son enfance ou elle allait avec Christian. Ils allèrent dans un parc ou enfant, elle venait s’amuser sur les jeux d’enfants. Ils s’installèrent sur un banc. Manuela frissonna. Sébastien lui mit sa veste sur les épaules.


Manuela : Ce parc, me rappelle plein de souvenirs d’enfants, on s’amusait sur le toboggan.


Soudain, Manuela se mit à pleurer, Sébastien la serra dans ses bras, il ne comprenait pas pourquoi d’un seul coup, elle se mettait à pleurer. 
Sébastien : Manue , qu’est-ce qu’il y a ?  


Manuela : Je… J’ai l’impression que j’aurais jamais d’enfant. 


Sébastien : Mais pourquoi tu dis ça ? Bien sûr qu’un jour tu seras mère.


Manuela : Je ne sais pas, j’ai l’impression qu’Alan n’en veut pas. 


Sébastien : Pourquoi tu dis ça ? J’en ai pas eu l’impression qu’en je l’ai rencontré. Il a adoré Lucas. Tu devrais lui en parler quand il reviendra. 


Manuela : Merci Sébastien, tu as raison. Je dois me faire des idées. 


Ils s’enlacèrent longuement. Manuela se sentait bien dans les bras de son ami. Sa présence lui faisait du bien. Sébastien aussi se sentait bien dans les bras de Manuela. Il ne pensait pas à sa solitude. Il finit par raccompagner Manuela chez elle. Comme à son habitude, il lui fit la bise. Il allait partir mais Manuela le retint. 


Manuela : Tu ne veux pas rester un peu 


Sébastien : Tu es sure. 


Manuela : Oui, je n’ai pas envie de rester seule. 


Sébastien : D’accord mais pas longtemps je dois aller chercher Lucas tôt demain matin. 


Manuela : Merci. 


Sébastien et Manuela s’installèrent sur le canapé, Manuela se blotti contre Sébastien, il la serra contre lui. Ils ne parlaient pas, Manuela avait juste besoin de la présence d’un ami. Elle finit par s’endormir dans ses bras. Sébastien la regardait dormir, elle paraissait si fragile, il avait une telle envie de la protéger. Il s’enleva en essayant de ne pas la réveiller. Il lui fit la bise sur le front. Manuela se réveilla alors. 


Manuela : Sébastien ne part pas … 


Sébastien : J’aimerais rester ma belle mais je dois partir. Je viendrais demain matin avec Lucas et les croissants d’accord. 


Manuela : D’accord. Merci pour être resté avec moi ce soir. 


Sébastien : De rien. Allez dors maintenant. 


Il se rapprocha à nouveau d’elle pour lui faire la bise. Mais il l’embrassa sur la bouche, Manuela lui rendit son baiser. Puis les deux se rendant compte de ce qu’ils faisaient arrêtèrent le baiser. 


Sébastien : Je .. je suis désolé, je ne voulais pas. 


Manuela : Je . .. moi aussi. 


Sébastien : Bon, j’y vais. A demain. 


Sébastien sorti vite de chez Manuela. Mais qu’est-ce qu’il lui avait pris ?  Il aimait Aline, Manuela était juste une amie. Juste une amie… Il essayait de se convaincre mais le baiser était gravé dans sa mémoire et quand il s’endormit c’est à Manuela qu’il ne pensait pas à Aline. 


Manuela elle aussi se demandait ce qui s’était passé, comment elle avait pu embrassé Sébastien, alors qu’elle aimait Allan. Mais elle aussi quand elle s’endormit s’est à Sébastien qu’elle pensait, pas à Allan. 


Le lendemain


Après une nuit agitée pour les deux, Sébastien parti chercher Lucas et prit des croissants et alla chez Manuela. Il ne savait pas si c’était une bonne idée après le baiser de la veille mais il fallait qu’ils parlent et Lucas aimait beaucoup Manuela. 


Manuela vint ouvrir à Sébastien et Lucas, elles fit la bise à tous les deux, remercia pour les croissants et proposa un café à Sébastien et fit un chocolat chaud à Lucas. Manuela était mal à l’aise mais elle ne laissa rien paraitre devant Lucas. Ce baiser l’avait beaucoup troublée plus qu’elle n’aurait voulu. 
Une fois fini son chocolat chaud, Lucas demanda s’il pouvait jouer à la console. Manuela alluma la télé et pendant que Sébastien installait le jeu puis ils allèrent dans la cuisine pour parlait tous les deux. 


Sébastien : Manuela, je suis désolé pour hier soir, je ne voulais pas. 


Manuela : Je sais, je sais, t’inquiète pas, moi aussi je suis désolée. 


Sébastien : C’est bon, c’est oublié alors, on est amis ? 


Manuela : Oui, oui bien sur.  


Tous les deux, essayé de se convaincre eux-mêmes en disant ça. 


Quelques jours après, Aline rentra de sa dernière tournée, elle était contente de retrouver sa famille, son fils et Sébastien. Sébastien était lui aussi content de retrouver sa femme. Il espérait que ses retrouvailles, l’aiderait à y voir plus clair dans ses sentiments. 


Manuela, elle de son côté, attendait et espérait le retour d’Allan, car elle pensait souvent à Sébastien et se rendait compte qu’il lui manquait. Pourtant cela ne faisait que quelques jours qu’ils ne s’étaient pas vus. Il lui avait dit qu’Aline rentrait et elle se rendait compte que ça lui faisait plus d’effet qu’elle n’aurait cru. Elle se sentait presque jalouse mais ce n’étais pas possible ce n’était qu’un ami.  


Allan rentra quelques jours plus tard, il était content de retrouver sa femme et Manuela était contente de retrouver son mari. Mais elle était moins contente qu’elle ne l’aurait cru. 


Aline et Sébastien avaient repris une vie à peu prés normal avec Lucas mais ils se discutaient souvent plus qu’avant comme si leur couple avait du mal à réapprendre la vie à deux. Sébastien devait bien s’avouer que Manuela lui manquait. 


Aline qui pensait que Sébastien avait besoin de se changer les idées organisa un diner avec Manuela et Allan. Elle avait prévu qu’ils seraient tous les quatre, Lucas était aller dormir chez un copain. 


Le diner se passait bien malgré le fait que Manuela et Sébastien se sentaient mal à l’aise, ni Aline, ni Allan ne semblait le remarquait le malaise de leurs conjoints. Ils parlaient de leur dernier voyage. Manuela et Sébastien essayaient tant bien que mal de cacher leur trouble. 


La soirée se finit assez tard, et ils promirent de se revoir bientôt. 


Le lendemain, Sébastien envoya un sms à Manuela, ils devaient se parler. Ils se retrouvèrent au parc. Tous les deux restèrent silencieux un moment. 


Sébastien et Manuela : Je … 


Sébastien : Toi d’abord 


Manuela : Je .. Je sais plus où j’en suis, j’arrête pas de penser à toi. 


Sébastien : Moi aussi, je sais plus ou j’en suis, j’arrête pas de penser à toi. Mais qu’est ce qui nous arrive. 


Manuela : Je ne sais pas… Ou plutôt si je crois que je suis tombé amoureuse de toi. 


Sébastien : Je crois que moi aussi. 


Manuela : Qu’est ce qu’on va faire ? 


Sébastien : Je ne sais pas… 


Manuela : Moi non plus. 


Sébastien serra Manuela très fort dans ses bras. En cet instant, il savait une chose qu’il l’aimait et qu’il ne savait pas quoi faire vis-à-vis de la famille qu’il avait construit. Il allait la détruire. Manuela aussi savait qu’elle aimait Sébastien et elle se rendait compte que non seulement elle allait détruire son couple mais elle allait aussi détruire la famille de Sébastien. 


Soudain elle eu envie de fuir les bras de celui qu’elle aimait. Manuela se détacha de Sébastien et parti. Sébastien couru après elle. 


Sébastien : Manuela Attends ! 


Manuela : Non, non, je ... on n’a pas le droit. 


Il l’a pris doucement par le bras et l’obligea à se mettre face à lui. 


Sébastien : Je sais ce que tu penses, tu vas détruire une famille, dis-toi qu’elle est déjà détruite , je n’aime plus Aline , je n’arrive plus à être avec elle , on se dispute sans arrêt depuis son retour et ça c’est parce que je n’ai plus que toi dans mon cœur et ma tête. Elle est la mère de mon fils, elle fera toujours partie de ma vie mais mon cœur aujourd’hui c’est à toi qu’il appartient. 


Manuela : Je…. Mon cœur est à toi aussi. 


Sébastien : Maintenant, il va falloir leur dire … 


Manuela : J’ai peur… 


Sébastien : Moi aussi… 


Ils se serrèrent à nouveau dans les bras pour se donner du courage, ils allaient devoir quitter des personnes avec qui ils avaient vécu longtemps, la rupture serait forcément difficile. Ils s’embrassèrent intensément pour se donner du courage. Ils eurent un mal fou à se séparer mais se promirent de se retrouver très vite. 


Manuela rentra chez elle, elle allait devoir dire à Allan, qu’elle le quittait. Comment, comment pouvait-elle lui dire ça ? Il avait toujours été là, elle se détestait de faire ça. Mais  il le fallait, elle ne l’aimait plus. 


Allan assit sur le canapé, ne se doutait de rien, Manuela s’approcha de lui et s’assit à côté de lui. Il s’approcha pour l’embrasser mais elle le repoussa. 
Manuela : Allan, il faut que je te parle. 


Allan : Oui, ma chérie, qu’est-ce qu’il y a ? 


Manuela : Je … Je ne sais pas comment te dire ça, je … ne t’aime plus. Je suis désolé mais c’est fini. 


Allan (se levant du canapé) : Quoi ?  Mais ce n’est pas possible, ça ne peut pas être fini nous deux.


Manuela : Si. Je t’ai beaucoup aimé mais … aujourd’hui ce n’est plus le cas. Je suis désolé de te faire souffrir mais je ne pouvais pas faire semblant. 


Allan : Tu en aimes un autre. C’est ça ? 


Manuela : Je … 


Allan : C’est qui ? 


Manuela : ça n’a pas d’important qui c’est. 


Allan : C’est Sébastien c’est ça ? 


Manuela : Mais je …  


Allan : Tu es amoureuse d’une homme marié avec un enfant en plus mais tu es folle ? 


Manuela : Oui, je suis folle, oui je l’aime et il m’aime. Je vais aller préparer mes affaires et m’en aller.
 
Allan : Oui c’est ça, vas-y. 


Pendant ce temps chez Sébastien et Aline.


Sébastien attendit que Lucas soit endormi. Il s’installa avec Aline sur le canapé. 


Sébastien : Je … Je dois te parler. 


Aline : Tu ne m’aimes plus c’est ça ? 


Sébastien : Je … Comment tu as deviné ? 


Aline : Depuis que je suis revenu, je sens bien qu’il y a plus rien entre nous , tu es distant, je pensais que je me faisais des idées , que ça allait passer mais maintenant je sais que c’est fini. Tu aimes Manuela ? 


Sébastien : Oui, je suis désolé je ne voulais pas ça. Mais je suis tombé amoureux d’elle. 


Aline : Je ne t’en veux pas, j’ai été trop absente pour t’en vouloir d’avoir cessé de m’aimer. C’est bien connu les absents ont toujours tort. J’espère juste qu’on arrivera à rester amis pour Lucas. 


Sébastien : Moi aussi. Je l’espère, tu sais je n’ai pas voulu ça. 


Aline : Je sais. L’amour à ses raisons que la raison ignore. 


Sébastien se levant : Je vais préparer mes affaires et je vais partir. Je reviendrais demain matin pour tout expliquer à Lucas. 


Aline : D’accord. 


Quelques minutes plus tard après avoir emballé quelques affaires, Sébastien partit. Une fois fermé la porte, Aline s’adossa à la porte et tomba et laissa couler ses larmes qu’elle avait retenu jusque là. Elle n’avait rien laissé paraître devant Sébastien mais elle avait mal, très mal mais elle n’arrivait pas à lui en vouloir. 


Manuela et Sébastien se retrouvèrent un peu plus tard au parc. Il s’enlacèrent tous les deux au clair de lune et s’embrassèrent longuement et intensément. Ils partirent tous les deux enlacés vers leur nouvelle vie. 


Quelques mois plus tard, Manuela tomba enceinte, Sébastien était fou de joie. Manuela était heureuse. Elle allait enfin être maman. Bien sûr, elle considérait Lucas comme son fils mais c’était pareil, là elle portait la vie. Lucas aussi était heureux d’avoir un petit frère ou une petite sœur. Il avait bien accepté le divorce de ses parents, il aimait beaucoup Manuela. Aline était resté amie avec le couple même si elle souffrait toujours. Allan lui avait eu plus de mal à accepter et était parti vivre loin du couple. 


FIN. 

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plus que des amis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour nos amis d'outre Quiévrain... et les autres...
» Petite questions entre amis!!!
» Au revoir, les amis
» 20 euros pour les amis des detenteurs d'un passport du 4 jan au 7 mars 2010
» [Règle N°1] Et si Mickey et ses amis avaient un métier !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: