Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Irrésistible Attirance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5463
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Irrésistible Attirance   Mar 29 Mar - 15:44

Irrésistible Attirance

Auteur : Ze Lamelie
Série dont est tirée la fiction : Les Vacances de l'amour
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay

Christian venait d’arriver à Love Island après être aller voir Johanna à l’agence, il arrivait à la marina pour revoir ses amis, Nicolas et José. Au bureau, la jolie jeune femme qui était assise, lui fit manquer un battement, quand il lui demanda ou était ses amis et qu’elle lui indiqua le bateau. Son sourire, ses yeux, tout en elle l’attirait, en allant vers le bateau, il était encore troublé.

Jeanne aussi avait été troublé par cet homme qui semblait connaitre son fiancé, il avait un regard sombre et intense. Il avait aussi un très beau sourire. Il lui plaisait. Elle se remit au travail. Elle était fiancée avec Nicolas.

Sur le bateau, ses amis ne l’avaient pas encore vu et travaillé, Christian appela Nicolas, quand il le vit, il lui sauta dans les bras tout comme José. Ils revinrent tous les trois vers le bureau. Quand Nicolas présenta Jeanne comme sa fiancée. Christian eu comme un coup au cœur. Apprendre que la femme qui le troublée était celle qui faisait battre le cœur de son meilleur ami. C’était un choc. Pour Jeanne, c’était aussi difficile que Christian soit l’un des meilleurs amis de Nicolas. Elle savait qu’elle serait amenée à le revoir. Et elle avait peur de ce qu’elle ressentait, de cette attirance.

Autant Christian que Jeanne, essayaient de cacher leurs troubles. Ni Nicolas, ni José ne se rendait compte de ce qui se passait. Nicolas demanda à Jeanne si elle pouvait faire faire à Christian, le tour de l’île. Nicolas l’aurait bien fait mais des clients allaient arrivés. Christian voulait refuser mais il avait peur de vexer son meilleur ami.

Christian et Jeanne partirent donc faire le tour de l’île, dans un silence. Christian regardait Jeanne conduire, elle était tellement belle, ses yeux, sa bouche. Il s’en voulait de ce qu’il éprouvait pour elle en pensant à Nicolas. Mais ce qu’il ressentait ne se contrôlait pas. Jeanne regardait de temps en temps à la dérobée, Christian. Il était beaucoup plus beau que sur les photos de lui qu’avait gardé Nicolas. Il fallait qu’elle arrête de penser ça.

Christian finit par rompre le silence : ça fait longtemps que tu connais Nicolas et la bande ?

Jeanne : Oui, assez.

Christian posa la question qui lui brulait les lèvres : ça fait longtemps que tu es avec Nicolas ?

Jeanne : Oui, depuis environ 3 ans

Christian déçue : Ah oui ça fait un bail.

Jeanne : Il y a quelque chose qui ne va pas ?

Christian : Non, non ça va.

Jeanne : Et toi, tu as quelqu’un ?

Christian : Non, je suis divorcé.

Jeanne, ravie mais n’osant le montrer : Ah. Tu veux aller où ?

Christian : Comme tu veux ? pensant où tu veux, j’irais n’importe où avec toi.

Jeanne : D’accord, je vais t’emmener sur un des plus beaux endroits de l’île.

Christian : Merci, de passer de ton temps avec moi.

Jeanne pensant c’est un plaisir d’être avec toi : Mais c’est normal, tu es un des meilleurs amis de mon fiancé.

Christian fut déçu de sa réponse et en même temps, ils ne se connaissaient pas, comment aurait-pu en être autrement ? Comment pouvait-il déjà craqué autant sur Jeanne alors qu’il ne la connaissait pas.
Ils arrivèrent bientôt à l’endroit que voulait lui montrer Jeanne. Cet endroit n’était pas visible de la route. Après avoir garé la voiture. Jeanne demanda à Christian de la suivre. Ils s’avancèrent au cœur de la forêt et entouré de rochers et de la forêt bientôt devant eux , ils virent la cascade.

Christian : C’est magnifique Jeanne. Merci.

Jeanne : Contente que ça te plaise. Dit-elle en se rapprochant de lui malgré elle.

Ils s’assirent sur des rochers regardant le spectacle qu’offrait la cascade. Christian se mit à chercher la main de Jeanne. Il la trouva et la porta à sa bouche. Jeanne en sentant ses lèvres sur sa main, sentit un frisson la parcourir. Jeanne enleva sa main malgré elle.

Christian : Je suis désolé si je t’ai froissé.

Jeanne : Non, ne t’inquiète pas. C’était agréable.

Christian était rassuré mais il avait envie de lui embrasser le bras, le cou, les lèvres, sa peau était si douce. Jeanne aussi aurait aimé qu’il continue mais non elle ne pouvait se laisser aller, elle aimait Nicolas. Elle se leva et lui demanda s’il voulait se baigner.

Christian : Pourquoi pas ?

Jeanne enleva très vite son short et son tee shirt pour laisser apparaitre son maillot de bain. Christian s’était retourné pour enlever ses affaires et se mettre en maillot. Quand il se retourna, Jeanne était déjà dans l’eau. Il s’y précipita. Il nagea vers elle.

Christian : Merci, On est bien ici, on est comme seuls au monde.

Jeanne : Oui, c’est vrai.

Ils étaient proches, le regard plongé dans celui de l’autre. Irrésistiblement, ils étaient attirés comme des aimants l’un vers l’autre. Ils se rapprochaient de plus en plus et ils s’embrassèrent ne pouvant lutter contre cette attirance, contre ses sentiments qui naissaient sans le vouloir.

Le baiser se fit intense, Christian mit ses bras autour de Jeanne. Il n’avait pas envie de la lâcher. Il aurait tout donné pour que ce moment dure le plus longtemps possible. Jeanne se rendant compte, finit par se détacher de Christian, elle finit par sortir de l’eau. Christian la suivit.

Christian : Jeanne attends.

Jeanne : Je ne peux pas, je ne peux pas faire ça à Nicolas.

Christian : Moi non plus, mais on y peut rien. On a eu un coup de foudre. A la minute ou je t’ai vu, j’ai eu la sensation que c’était toi la femme de ma vie.

Jeanne : Je…

Christian : Je sais que tu l’as eu aussi. Je le sais, je le ressens. Tu n’as pas besoin de dire quoi que ce soit. On va se sécher, on va repartir. Tu me ramèneras à mon hôtel et on fera comme si rien ne s’était passé. Tu rejoindras Nicolas et je repartirais dans quelques jours et d’ici là on s’évitera.

Jeanne : Je … Je ne veux pas.

Christian : Quoi ?

Jeanne : Je ne veux pas ne plus te voir, je ne veux pas que tu partes.

Christian : Mais …

Jeanne : Je sais, il y a Nicolas, et je m’en veux de ressentir ça, mais j’ai envie que tu sois près de moi, j’ai envie que tu me serres dans tes bras.

Christian : Moi aussi. Pars avec moi.

Jeanne : Quoi ?

Christian : Oui, pars avec moi.

Jeanne : Je …

Christian : Je sais, on se connait pas, c’est soudain, c’est complétement insensé. Mais l’amour, le coup de foudre est insensé. Alors soyons insensés.

Jeanne : Tu sais, j’ai construit ma vie ici. Avant je voyageais tout le temps, là j’ai enfin trouvé un endroit, une maison. Je ne sais pas si je suis prête à tout quitter.

Christian : Je sais. On devrait rentrer, ramène-moi à l’hôtel.

Jeanne et Christian se rhabillèrent et Ils montèrent dans la voiture. Sur le trajet du retour, Jeanne réfléchissait. Elle ne savait pas quoi faire, partir avec Christian, rester avec Nicolas. Elle n’avait pas envie de laisser partir Christian. Ce qu’elle ressentait entre ses bras, elle ne l’avait encore jamais ressenti même avec Nicolas. Mais était-elle prête à tout quitter, alors qu’elle ne le connaissait à peine ou juste ce que ses amis avaient pu lui en dire.

Pendant tout le trajet, ils restèrent silencieux. Devant l’hôtel, elle déposa Christian, il sortit de la voiture sans un regard pour Jeanne. Il ne voulait pas craquer devant elle. Christian alors qu’il se dirigeait vers l’hôtel entendit son prénom.

Jeanne : Christian !!

Il se retourna et se précipita vers elle. Elle se précipita vers lui. Ils se jetèrent dans les bras l’un de l’autre et s’embrassèrent.

Jeanne : Je partirais avec toi. Je ne plus me passer de toi.

Christian : Tu es sure ?

Jeanne : Certaine.

Christian : Je suis le plus heureux des hommes.

Jeanne : Moi, la plus heureuse des femmes. Bon, je dois y aller. Faut que je dise à Nicolas que c’est fini. Je ne peux pas faire comme si de rien n’était.

Christian : Tu vas lui dire que c’est à cause de moi ?

Jeanne : Je ne sais pas, non j’aurais trop peur qu’il t’en veuille. C’est ton ami et tu viens juste de le retrouver.

Christian : Oui, mais il saura quand on partira ensemble.

Jeanne : Oui. C’est vrai aussi. Bon, j’y vais sinon je ne partirais jamais.

Elle embrassa une dernière fois Christian et parti vers la cabane ou elle devait avoir la discussion de rupture la plus difficile qu’elle ait jamais eue. Elle avait tellement aimé Nicolas. C’était dur de ce dire que c’était fini, après tout ce qu’ils avaient vécu.

En arrivant à la cabane, Nicolas l’attendait, heureux de voir sa bien-aimée. Il ne se doutait pas qu’elle allait lui dire qu’elle le quittait. Comment aurait-il pu ? Elle le regarda, elle savait que c’était la bonne décision.

Jeanne : Nicolas , je dois te parler.

Nicolas : Qu’est-ce qu’il y a ? ça s’est mal passé avec Christian ?

Jeanne : Non, je .. Je te quitte Nicolas. Je vais partir. C’est fini. Je t’aimerais toujours au fond de mon cœur, tu seras toujours celui qui m’a fait redécouvrir l’amour, mais tu n’es plus celui qui me fait vibrer. Je suis désolé.

Nicolas : Non, ne me dis pas que ….

Jeanne : Non, je ne te dis rien.

Nicolas : Tu vas partir avec lui mais …

Jeanne : Oui, je sais mais on a eu un coup de foudre, c’est inexplicable. On s’est qu’on est destiné l’un à l’autre. Je te demande juste de ne pas lui en vouloir. Ça nous est tombés dessus on ne l’as pas voulu. On sera toujours tes amis.

Nicolas : Vas t-en, file le retrouver. Je ne veux plus jamais vous revoir.

Jeanne : Nicolas, je suis désolée. Je ne voulais pas te faire souffrir.

Nicolas : Vas t’en, tu m’entends.

Nicolas s’en alla vers la plage pour ne plus la voir. Elle rentra dans la cabane et mis quelques affaires dans son sac et partit. Nicolas était assis sur la plage sans un regard vers elle. Il pleurait. Il avait perdu sa femme pour son meilleur ami.

Jeanne arriva à l’hôtel de Christian. Elle demanda sa chambre. Christian en la voyant arrivé, vit que la discussion avec Nicolas c’était mal passé. Il la serra dans ses bras n’osant rien lui demander. En même temps, Nicolas ne pouvait que mal prendre, en une journée il avait perdu sa femme et le meilleur ami qu’il croyait avoir retrouvé et qui le poignardé dans le dos.

Jeanne : Il veut plus nous voir.

Christian : Fallait s’y attendre.

Jeanne : Je sais mais ça fait mal.

Christian : Tu es toujours sur, tu veux toujours partir avec moi ?

Jeanne : Oui, bien sûr mais c’est dur de laisser derrière soi trois ans de sa vie.

Christian : Oui, je sais.

Il la serra encore plus fort de peur qu’elle s’en aille, de peur qu’elle se rende compte qu’elle aimait encore Nicolas.

Jeanne était tellement bien dans les bras de Christian, la sérénité et la certitude d’avoir pris la bonne décision revenait quand elle était dans ses bras. Elle releva sa tête qu’elle avait blotti au creux de son torse. Elle l’embrassa fougueusement. La peur qu’avait eu Christian s’envola. Il l’a pris dans ses bras et la posa sur le lit. Lentement pour faire durer le plaisir, il commença à la déshabiller et elle commença à le déshabiller. Le désir, leur irrésistible attirance qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre étaient là. Ils découvrirent le corps l’un de l’autre. Chacun redécouvrit l’amour cette nuit-là.

Le lendemain, quand ils se réveillèrent dans les bras l’un de l’autre. Ils étaient heureux.

Christian : Tu sais que j’ai passé la plus belle nuit de ma vie dans tes bras.

Jeanne : Moi aussi.

Christian : On restera ensemble maintenant.

Jeanne : Oui, pour toujours.

Ils partirent pour Toulouse le jour même, ils passèrent dire au revoir à Johanna et Laly à l’agence, elles diraient au revoir pour eux au reste de la bande. Jeanne demanda à ses amis de s’occuper de Nicolas.

A Toulouse, Christian était photographe et Jeanne professeur de danse. Ils étaient heureux et bientôt un heureux évènement viendrait compléter leur bonheur.

FIN.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Irrésistible Attirance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simplement irrésistible [Amanda Shelton]
» [Simone Elkeles] Irrésistible attraction
» Magazine Irrésistible
» Instabilité et charge irrésistible
» [Elkeles, Simone] Irrésistible alchimie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: