Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il suffisait de le dire ... ( terminé/ Bones )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5701
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Il suffisait de le dire ... ( terminé/ Bones )    Ven 17 Fév - 12:53

Il suffisait de le dire …


Booth était rentré chez lui retrouver sa petite amie mais il n’arrêtait pas de repenser à Brennan à ce qu’elle lui avait dit. Il ne pouvait pas oublier son regard, ni ce qu’il ressentait. Il aimait Hannah mais il se mentait à lui-même, il aimait Brennan, il risquait de la perdre, non il ne pouvait pas la perdre.

Booth parla à Hannah : Hannah, je suis désolé je …. C’est… C’est fini.

Hannah : Quoi, maintenant mais ….. Oh non c’est Brennan c’est ça, tu l’aimes.

Booth : Oui, je l’aime. Je pensais avoir oublié mon amour pour elle et t’aimer mais aujourd’hui je me suis rendu compte que non je l’aime toujours.

Hannah : Ok, je m’en vais alors.

Booth : Tu peux prendre tes affaires, moi il faut que j’aille la voir.

Hannah (amère): Oui vas-y, vas la retrouver.

Booth partit vers chez Brennan. Il ne savait pas ce qu’il allait dire ou faire mais tout ce qu’il savait c’est qu’il fallait qu’il la voie, qu’il lui dise qu’il l’aimait encore, que son histoire avec Hannah n’était qu’une erreur.

Booth sonna. Brennan ouvrit la porte.

Brennan : Booth qu’est ce que vous faites là ?

Booth : J’ai repensé à ce que vous m’avez dit tout à l’heure dans la voiture et … j’ai rompu avec Hannah.

Brennan : Mais ….

Booth : Je vous aime encore et …. Ce que vous m’avez dit m’a fait ouvrir les yeux, je ne l’aimais pas comme je le croyais, pas comme vous.

Brennan : Vous … êtes sur.

Booth : Oui j’en suis sur.

Et il rentra et embrassa Brennan. Elle lui rendit son baiser. Elle aussi l’aimait, elle avait toujours voulu se convaincre du contraire. Mais non elle l’aimait. Elle se serra un peu plus contre lui, comme si elle avait besoin de se rassurer. Mais soudain elle s’éloigna de lui.

Booth : Qu’est ce qu’il y a ?

Brennan : On n’a pas le droit, on travaille ensemble. Si ….

Booth : Regardez Hodgins et Angela, ils travaillent ensemble et pourtant ils sont mariés et vont avoir un bébé. Ça peut marcher Brennan, il faut juste y croire.

Brennan se retourna et quand elle regarda les yeux de Booth, elle vit que lui y croyait vraiment. Elle lui faisait confiance. Elle se sentait tellement bien et en sécurité avec lui. Elle se serra à nouveau contre son torse. Et il l’embrassa, elle répondit à son baiser et leur baiser se fit de plus en plus passionnel. Ils finirent par se retrouver au lit cette nuit là comme si ils n’avaient attendus que ce moment depuis toutes ces années. Ils s’aimèrent pour la première fois cette nuit-là.

Le lendemain, alors que le soleil éclairait la chambre, ils étaient dans les bras l’un de l’autre. Booth regardait Brennan dormir. Il en avait tellement rêver. Il avait peur que tout ça ne soit qu’un rêve, il avait peur de se réveiller. Brennan se réveilla et le regarda penchait au dessus d’elle lui caressant les cheveux. Elle aurait du regretter car plus rien ne serait jamais pareil mais elle ne regrettait rien.

Soudain, le téléphone de Booth sonna, on avait découvert un corps calciné.

Booth : Désolé, ma chérie le travail nous appelle.

Brennan : Dommage, je serais bien resté dans tes bras toute la journée.

Booth : Ah voyez vous ça, l’acharné du travail qui rechigne à aller travailler.

Brennan : C’est de ta faute ça.

Booth (d’un air faussement innocent) : Moi, qu’est ce que j’ai fait ?

Brennan : Tu le sais très bien.

Booth : En tout cas faut qu’on y aille.

Brennan : Oui. Bon va à la douche je prépare le petit déjeuner pendant ce temps.

Booth : hum, j’aurais préféré que tu viennes à la douche avec moi.

Brennan : C’est une idée mais on est pressé mais faudra y penser pour ce soir.

Booth : Serais- tu en train de m’inviter ce soir.

Brennan : Euh … Oui.

Booth alla donc à la douche. Brennan prépara le petit- déjeuner, elle était ravie et en même temps se demandait comment ça allait se passer au travail. Est-ce que les autres devaient être au courant ? En même temps pour l’instant rien ne dit que ça va durer. Et puis Sweets dirait qu’il pourrait plus bosser ensemble ou d’autres choses du genre. Il valait mieux garder le secret.

Booth revint de la douche : Merci pour le café, ma chérie.

Brennan : de rien, bon je vais prendre ma douche et on y va. Par contre pour l’instant pas un mot sur ce qui se passe entre nous aux autres. Sweets dirait qu’il avait raison …

Booth : D’accord, mais ça va être dur de t’appeler à nouveau Bones ou Brennan maintenant.

Brennan : Oui, je sais pour moi aussi. Mais je pense que c’est mieux comme ça.

Booth : Oui, tu as raison. Et puis ça va être excitant de se cacher.

Brennan : Euh ….

Booth : Oui, je sais tu ne crois pas à ces choses là. Allez va à la douche on va se demander ce qu’on fiche et là ils vont vraiment se douter de quelque chose.

Brennan alla à la douche. Booth et Brennan partirent pour le travail. Avant de partir, ils s’embrassèrent une dernière fois.

Arrivés sur place, Ils firent comme d’habitude.

Brennan s’approcha du corps, et fit les constatations d’usage. Et elle demanda à tout emmener au Jefferson. Rien ne laissait transparaitre ce qui s’était passé avec Booth.
Cam ne se rendit compte de rien.

Au Jeffersonian, Angela regarda Brennan et trouva qu’elle était changé, elle ne savait quoi dans son attitude ou dans ces mots. C’était sans doute ces hormones de femme enceinte qui lui jouait des tours. Elle travailla sur la reconstitution faciale du corps bien qu’avec ce qu’il restait du crane ce n’était pas facile. Elle mis le portrait dans l’ordinateur et le compara avec le fichier des personnes disparus.

Hodgins lui travaillait sur des larves d’insectes qui étaient sur le corps. Brennan travaillait avec Clark sur le corps pour établir la cause de la mort. Apparemment le mort était déjà mort avant d’être brulé dans sa voiture. Il avait une fracture à l’os à la base du cou. Brennan demanda à Clark de rechercher l’arme.

Angela avait réussi à faire une reconstitution et ils avaient trouvé une identité dans les fichiers des personnes disparues. Elle le montra à Brennan et Cam. Pour Brennan ça semblait correspondre. Cam appela Booth.

Cam : On a une identité. Apparemment il s’appellerait Chris O’Donnell disparu depuis trois semaines.

Booth : Merci, Tu peux me passer Bones s’il te plait.

Cam : Bien sûr.

Brennan : Oui, Booth.

Booth : Je voulais juste te dire que j’avais hâte d’être à ce soir.

Brennan : D’accord Booth.

Cam : Qu’est-ce qu’il te voulais ?

Brennan : Il voulait me demander d’établir au plus vite les causes de la mort comme d’habitude.

Cam : D’accord.

La journée se passa comme à l’habitude, Brennan fut la dernière à quitter le Jeffersonian, Mais cette fois-ci pas parce qu’elle avait travaillé plus tard que les autres mais parce qu’elle avait attendu que tous les autres soient partis pour que Booth vienne la chercher.

Booth était passé entre temps à son appartement pour voir si Hannah était bien parti. C’était le cas. Il aurait dû s’en vouloir mais il aimait Brennan et elle l’aimait, il n’y avait que ça qui comptait.

Ils s’embrassèrent et s’engouffrèrent bien vite dans la voiture de Booth et allèrent directement chez Brennan.
Ils prirent une douche crapuleuse puis un repas les yeux dans les yeux. Ils vivaient l’instant présent. Le moment, ils n’avaient pas envie de penser au lendemain.

Le lendemain

Ils allèrent tous les deux au travail séparément et interrogèrent la famille de la victime pour savoir l’emploi du temps avant sa disparition.

Ils se retrouvèrent dans leur bar habituel pour parler de l’affaire et Sweets vint les rejoindre. Il eu l’impression qu’entre Brennan et Booth quelque chose avait changé. Leur façon de se regarder, de se parler. Il savait aussi que s’ils leur en parler, ils nieraient farouchement. Mais il y avait quelque chose entre eux, c’était évident. En plus apparemment Hannah n’était plus là.

Ils parlèrent de l’affaire et Sweets ne dit rien mais il alla parler à Angela. Angela lui confirma son impression, elle connaissait bien Brennan et elle était différente. Tous les deux avaient donc compris qu’entre Booth et Brennan ils étaient devenus plus que des amis.

Angela en parla à Hodgins et très vite tout le Jeffersonian, le savait alors que ni Brennan , ni Booth ne l’avait dit. Tous décidèrent de faire comme s’ils ne savaient rien et d’attendre que Brennan et Booth le leurs disent.

Quelques jours plus tard , alors qu’ils avaient résolu l’affaire et qu’entre Booth et Brennan tout se passait bien, Booth sentait que les autres étaient bizarre avec eux. Et s’ils savaient ?

Il en parla à Brennan.

Brennan : Mais comment il pourrait savoir ?

Booth : Je sais que tu n’y crois pas mais Sweets est psy , il a très bien bu comprendre.

Brennan : Oui, mais il l’aurait dit aux autres ?

Booth : Angela est ta meilleure amie et est très fin psychologue , elle a pu s’en apercevoir et le dire aux autres.

Brennan : Oui, donc tout le monde est courant alors.

Booth : Je pense oui.

Brennan : Donc, on devrait l’officialiser alors et en même temps de toute façon on sera obligé de l’officialiser vu que bientôt je vais grossir et que dans moins de neuf mois , il y aura un nouveau petit être sur cette terre.

Booth la regardant alors : Tu es enceinte ?

Brennan lui faisant oui de la tête.

Booth heureux la prit alors dans ses bras : Oh, je suis heureux si tu savais.

Brennan : Oui, mais repose moi, tu crois que j’y arriverais à .. être maman.

Booth : Oui j’y arriverai, je serais là pour t’aider.

Brennan se mit contre le torse de Booth. Elle avait peur, peur de ne pas être à la hauteur. Mais elle savait que Booth l’aiderait.

Après avoir resté un moment enlacé, Booth rompa le silence.

Booth : Alors on va leur dire pour nous.

Brennan : Oui, par contre je préfére attendre qu’Angela est accouché pour leur dire pour le bébé.

Booth : D’accord, je suis tellement heureux. Je t’aime.

Brennan : Moi aussi, je t’aime.

Ils sortirent tous les deux du bureau de Brennan et allèrent retrouver les autres. Ils s’embrassèrent et tous les félicitèrent. Sweets était content de lui. Il avait toujours sur que ces deux-là s’aimaient.

Quelques mois plus tard, Angela avait accouché et Brennan avait dit à tout le monde que bientôt elle aussi aurait un bébé. Angela voulu tout de suite être la marraine. Brennan lui dit que de toute façon elle n’avait jamais vu les choses autrement.

Brennan accoucha quelques mois plus tard d’une petite Nina qui quand elle la pris dans ses bras, ce petit être qui était un peu d’elle et de Seeley. Elle sut qu’elle l’aimerait toute sa vie et qu’elle ne laisserait personne lui faire du mal. C’était la chair de sa chair et elle l’aimait. Booth les regardaient, les femmes de sa vie. Il entoura ses bras autour d’elles et embrassa Brennan sur le front. Aujourd’hui il fondait une famille et il était le plus heureux des hommes.

FIN.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il suffisait de le dire ... ( terminé/ Bones )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Moccia, Federico] J'ai failli te dire oui
» Les petits gestes qui veulent tout dire
» COMMENT LUI DIRE NON SANS GACHER NOTRE AMITIE (5ANS)
» (Grade) Que veut dire?
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Terminées-
Sauter vers: