Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interdit d'aimer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5377
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Interdit d'aimer...    Sam 2 Avr - 20:39

Interdit d'aimer...

Auteur : Ze Lamelie
Série dont est tirée la fiction : Les Mystères de l'amour
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay


Elle était devant lui, Marie , il avait failli finir en prison à cause d'elle , c'était ironique quand on y pense vu que maintenant elle était flic et avec son meilleur ami.

Flashback 15 ans plus tôt

Christian était un musicien dans un bar
Marie qui n'avait que 15 ans s'était habillé de telle manière qu'elle en faisait 18 et elle s'était aussi fait faire une fausse carte d'identité.

Marie avait tout de suite craqué sur Christian , sa mèche rebelle. Mais elle savait aussi qu'il était plus vieux qu'elle et que s'il savait son age exact rien ne risquait d'arriver.

Christian lui aussi l'avait remarqué et trouver très belle mais depuis Johanna et Linda, il refusait de s'attacher et il savait que cette fille s'il s'en approchait c'était dangereux, il en avait l'intime conviction.

Marie : Bonsoir

Christian : Bonsoir.

Marie : Vous êtes un très bon musicien

Christian : Merci, c'est gentil.

Christian savait qu'il devait couper court à cette conversation , mais il la regarda dans les yeux et ne put partir.

Christian offrit un verre à Marie.

Christian : Vous êtes pas une habituée du bar , qu'est-ce que vous faites ici ?

Marie : J'avais besoin d'oublier.

Christian : Je comprends. Moi aussi j'ai eu besoin d'oublier. J'ai fait de très vilaines choses dans ma vie.

Marie : Vous paraissez pourtant être quelqu'un de très bien.

Christian : Ne croyez pas ça, faut pas se fier aux apparences.

Marie et Christian se regardaient dans les yeux. Ni l'un ni l'autre ne parlaient plus. Leurs visages se rapprochèrent et ils s'embrassèrent.

Marie finit par arrêter le baiser et rompre le silence : Il se fait tard, je devrais y aller.

Christian : Je vous ramène.

Marie : D'accord.

Ils partirent tous les deux du bar.

Christian : On pourrait se tutoyer ?
Marie : Oui, bien sur.

Christian : J'ai très envie de te revoir.

Marie : Moi aussi.

Marie : Voilà on est arrivés. Christian se pencha pour embrasser Marie. Elle l'embrassa.

Christian : J'ai pas envie que tu partes.

Marie : Moi non plus. Mais je dois y aller et avant j'ai quelque chose à te dire. Je n'ai pas 18 ans , j'en ai 15.

Christian : Quoi ? Mais tu es folle ?

Marie : J'étais sur de ta réaction. Mais je suis toujours la même.

Christian : Non, si on allait plus loin , je pourrais aller en prison pour détournement de mineur.

Marie : Peut être mais on a craqués l'un pour l'autre, je le sais , je le sens.Rien ne peut changer ça.

Christian : Rentre chez tes parents et oublie ça.

Marie sortit de la voiture et rentra chez elle. Christian s'en voulait , bien sur il n'était pas aller très loin. Mais il savait qu'il aurait pu et ça le mettait hors de lui.

Christian rentra chez lui en essayant d'oublier Marie.

Le lendemain,

Marie vint au bar, encore une fois il l'a trouva sublime mais il ne devait pas, ne pouvait pas l'approcher.

Marie : Christian , arrête de m'ignorer. Je sais que tu m'as vu. Je suis là et je ne partirais pas. J'ai pas arrêter de penser à toi depuis hier. J'aurais très bien pu ne jamais te dire mon âge mais j'ai préféré être honnête. Christian , tu ne peux pas oublier ce que tu as ressenti hier et moi non plus. On était tellement bien tous les deux. Plus rien ne comptait, le temps s'arrêtait.

Christian : Si je peux oublier , il le faut, il ne peut rien se passer entre nous.

Marie : Dis moi en me regardant dans les yeux que tu n'en as pas envie et je m'en irais.

Christian la regarda dans les yeux : Je … Il ne put finir sa phrase. Bien sur qu'il en avait envie. Depuis Johanna et Linda , c'était la seule fille qui lui avait fait cet effet là.

Marie : Tu vois.

Christian : Oui mais on ne peut pas.

Marie : Si on peut, on peut se cacher, personne ne sera au courant.

Christian : Je...
Marie l'embrassa pour couper court à la discussion. Malgré ses 15 ans, elle avait du caractère et elle savait ce qu'elle voulait , c'était lui.

Christian se laissa faire. Ils partirent du bar et il la ramena chez elle.

Marie et Christian s'embrassèrent dans la voiture.

Marie : J'ai pas envie de partir. J'ai envie de n'être qu'avec toi.

Christian : Moi aussi. Et pourtant ..

Marie : On en parle plus, d'accord.

Christian : D'accord. Demain je ne travaille pas au bar, ça te dis de venir chez moi. Je t'aurais bien proposer un ciné mais vu qu'il faut pas qu'on nous voie ensemble.

Marie : D'accord , j'adorerais voir ou tu vis.

Christian : A demain, alors.

Christian l'a regarda partir. Il savait que cette relation était une erreur, elle avait dix ans de moins que lui et pourtant il craquait complètement quand il la voyait. Elle avait 15 ans mais elle lui faisait penser à Johanna , sa franchise , son caractère. Il n'aurait pas du continuer mais il ne pouvait pas arrêter. Il savait pourtant qu'à la fin, il souffrirait tous les deux.

Le lendemain , donc ils se retrouvèrent et il l'emmena chez lui. C'était un petit appartement , qui faisait très appartement de mec. Marie même avec son jeune âge le voyait. Un salon avec un canapé noir en cuir, une grande télé avec deux consoles de jeux en dessous. Un cuisine avec de la vaisselle sur l'égoutoir qui séchait.

Christian versa du coca pour lui et elle , Marie s'installa sur le canapé.
Ils s'installèrent tous les deux.

Christian : Comment tu trouves mon appartement ?

Marie : Sympa et un appartement de mec.

Christian : Oui, c'est vrai.

Ils s'embrassèrent longuement et commencèrent à s'allonger sur le canapé. Marie arrêta : J'ai quelque chose à te dire , je … enfin je ne l'ai jamais fait.

Christian : Tu veux qu'on arrête , que je te rammène, je peux attendre tu sais.

Marie : Non, j'en ai très envie et je veux que tu sois le premier , mais je suis un peu nerveuse.

Christian : T'inquiète pas, ça ira, tout se passera bien mais si tu te sens pas prête, tu m'arrêtes d'accord ?

Marie : D'accord.

Ils s'embrassèrent et puis se déshabillèrent. Christian emmena Marie dans sa chambre. Lui aussi avait peur. Il était nerveux , il avait peur de lui faire mal , de mal faire , elle était tellement jeune. Une raison de plus pour lui qui aurait du lui faire arrêter cette relation mais il ne pouvait pas.

Tout doucement il l'a pris dans ces bras et l'emmena dans sa chambre. Tout doucement , il se mit sur elle et tout en la regardant dans les yeux et en lui caressant le visage, il la pénétra. Elle jouit pour la première fois. Aprés elle s'endormit dans les bras de Christian.

Le lendemain,

Quand elle se réveilla dans ses bras , elle était heureuse. Elle embrassa son torse.
Christian se réveilla à son tour : Salut.

Marie : Salut. Je suis tellement heureuse d'être dans tes bras.

Christian : Moi aussi, je suis heureux.

Marie : J'aurais jamais pu rêver d'une plus belle première fois.

Christian : Tu es sur, tout va bien.

Marie : Oui, je vais bien.

Christian : Oh fait , tu vas dire quoi à tes parents ?

Marie : T'inquiète pas. Tout ira bien. Ils ne sauront jamais pour toi.

Christian voulut la croire , mais quelque part il savait qu'elle était beaucoup trop confiante. Leur relation allait droit à la catastrophe. Il aurait jamais du commencer. Mais c'était trop tard, il était fou d'elle.

Marie rentra chez elle. Ses parents se demandaient ou elle avait passé la nuit, ils s'étaient inquiéter et avait appeler ses copines. Elle leur raconta qu'elle avait passé la nuit chez une copine qu'il ne connaissait pas. Ils la crurent enfin pour l'instant.

Marie et Christian continuèrent de se voir souvent jusqu'à ce que les parents de Marie apprirent leur relation et demandèrent à Christian de partir sinon ils l'enverrait en prison.

Christian : Marie, je t'aime mais notre amour est interdit , impossible. Je le savais dés le départ mais je n'ai pas réussi à m'éloigner , à arrêter mais aujourd'hui je n'ai pas le choix. Marie, tu trouveras quelqu'un d'autre , quelqu'un de ton âge, mais tu resteras toujours au fond de mon cœur.

Marie sanglotant : Ne pars pas , on trouvera une solution, je t'aime Christian , j'ai besoin de toi.

Christian s'en alla. Il retourna à Paris

Fin Flashback


Marie le regarda , non ce n'était pas possible Christian son premier amour , le premier qui avait compté pour elle , était le meilleur ami de Nicolas, non ce n'était pas possible. C'était un cauchemar.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5377
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Interdit d'aimer...    Sam 2 Avr - 20:40

Elle était à deux doigts de tomber dans les pommes mais elle arriva à se ressaisir, et faire comme de rien n'était. Comment elle pouvait dire la vérité à Nicolas. Ce n'était pas possible. Comment lui dire qu'elle avait eu une relation il y a 15 ans avec un homme de 10 ans son ainé et qu'elle l'avait aimé plus que n'importe qui, qu'elle avait eu du mal à s'en remettre avant de trouver Frédéric ? Non , elle ne pouvait pas lui dire.

Christian , lui aussi ne pouvait rien dire, comment il aurait pu dire à quelqu'un qu'il avait eu une relation avec une mineure , qu'il l'avait tellement aimé que quelque part dans toutes ses relations que ce soit avec Angèle ou Fanny , il la cherchait encore. Non il ne pouvait pas dire ça jamais.

Marie sortit dehors prendre l'air, elle avait besoin de remettre en place ses idées. Christian la suivit.

Christian : J'arrive pas à y croire, toi , tu es toujours aussi belle cela dit je comprends Nicolas. Tu es devenu flic en plus, j'aurais jamais cru mais ça te va bien.

Marie : Plus exactement je suis psy dans la police. J'arrive pas à y croire non plus. Mais par contre tu n'as pas tant changé que ça, toujours aussi beau aussi, la mèche en moins. Toujours musicien et u est avec une chanteuse de 20 ans de moins.

Christian : Je sais de quoi ça à l'air. Mais j'aime vraiment Fanny enfin je croyais l'aimer. Mais te voir …

Marie : Non, ne dis pas ça.

Christian : Quoi que te voir m'a rappeler notre amour interdit, tous les sentiments que j'ai eu pour toi , combien j'ai souffert de devoir partir, de devoir t'oublier. T'oublier est la chose la plus douloureuse que j'ai eu affaire.

Marie : Moi aussi.

Ils se regardèrent intensément, longuement. Nicolas arriva quelques minutes plus tard.

Nicolas : Ben alors qu'est-ce que vous faites dehors ?

Christian : J'allais rentrer.

Marie : Moi aussi.

Ils rentrèrent dans la maison, Marie au bras de Nicolas. Christian sentit qu'il avait mal pourtant il n'en avait pas le droit. Il avait Fanny, il était heureux.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5377
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Interdit d'aimer...    Mar 5 Avr - 17:44

Le soir pourtant dans la chambre avec Fanny, il ne pensa qu'à Marie. Il ne pouvait pas ne pas y penser. Il dit à Fanny qu'il était fatigué, mais il pensait à chaque seconde passé avec Marie à l'époque et leurs adieux.

Marie dans la chambre avec Nico aussi pensait à Christian. Il avait tellement compté pour elle. Ils avaient vécu un amour interdit qui n'existe que dans les films. Le retrouver aujourd'hui, voulait dire quoi, elle était heureuse avec Nico, et lui semblait heureux avec Fanny. Elle dit à Nico qu'elle était fatigué. Elle finit par s'endormir en repensant à leur première fois , les yeux dans les yeux.

Même si Marie et Christian repensait à leur histoire passé, dans les jours qui suivirent, ils essayèrent de faire comme si de rien n'était. Mais l'un comme l'autre n'y arrivait pas. Christian finit par aller au commissariat.

Marie : Christian, qu'est ce que tu fais là ?

Christian : J'arrête pas de penser à nous, je n'arrive plus à être avec Fanny. Pourquoi a t-il fallu que tu sois avec Nicolas ? Pourquoi a t-il fallu que je te revois ?

Marie : Tu n'es pas le seul à souffrir. Moi aussi je pense sans cesse à toi , à nous , à notre premier baiser , à notre première fois chez toi, les yeux dans les yeux , à ta douceur, à ton regard. Tout l'amour que j'avais pour toi , que je croyais avoir oublié et remonter à la surface. Nico se rend compte que quelque chose ne va pas mais je peux pas lui dire. Comment je pourrais lui dire ?

Christian l'a prit dans ses bras : Je sais.

Marie se blottit dans ses bras , elle n'avait plus envie d'en sortir.

Christian desserra l'étreinte : Je devrais partir.

Marie : Attends , qu'est ce qu'on va faire ? Ça fait des jours et on arrête pas d'y penser ?

Christian : Je ne sais pas. Ou plutôt si je vais quitter Fanny. Je ne peux pas continuer , c'est toi et ça a toujours été toi depuis 15 ans. Je ne t'ai pas oublié.

Marie : Je ….

Christian : Ne dis rien, si tu es pas prêt à quitter Nicolas, je le comprends et je te demande rien.

Marie : Non, je vais quitter Nicolas, pour moi aussi ça a toujours été toi, j'ai cru mourir aprés ton départ. Frédéric a été une bouée de sauvetage et quand je l'ai perdu. J'ai cru mourir une seconde fois. Et Nicolas est arrivée mais au bout du compte ça a toujours été toi.

Christian l'embrassa fougueusement. Marie continua le baiser. Ils continuèrent de s'embrasser comme si leur vie en dépendait. Comme s'ils avaient besoin de remplacer les 15 ans qu'ils avaient perdu.

Hors d'haleine, ils finirent par se séparer.

Christian : Vaux mieux que j'y aille avant qu'on aille plus loin. Il faut que j'aille quitter Fanny.

Marie : Oui et je vais quitter Nicolas. Il aurait pu nous surprendre en plus. Je me sens mal, tu vas perdre ton meilleur ami.

Christian : Oui, mais on peut plus faire semblant tu l'as dit toi même, cette histoire nous dépasse. Elle nous as toujours dépassé. A l'époque déjà , j'aurais du tout faire pour ne jamais la commencer. Il m'était interdit de t'aimer. Et aujourd'hui encore , je devrais tout faire pour t'éviter , pour m'éloigner , faire ma vie avec Fanny mais je ne peux pas , je ne peux pas m'empêcher de t'aimer.

Marie : Va t-en car là tout de suite j'ai envie de toi.

Christian : Oui je m'en vais.

Il l'embrassa une dernière fois et s'en alla.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5377
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Interdit d'aimer...    Mar 5 Avr - 17:45

Christian alla directement voir Fanny, rompre avec elle allait être très dur. Il le savait. Mais il fallait qu'il le fasse. Il n'y avait pas de bonne façon de rompre jamais. Il décida de lui dire une partie de la vérité. Seulement il ne pouvait pas tout dire. Il lui dit qu'une femme qu'il avait énormément aimé était revenue dans sa vie et qu'il ne pensait plus qu'à elle. Il l'avait aimé mais là c'était trop fort. Fanny le prit très mal forcément elle le frappa , sanglota et il prit ses affaires et parti.

De l'autre côté pour Marie, c'était tout aussi difficile avec Nico. Elle aussi lui dit une partie de la vérité qu'un amour qu'elle croyait avoir oublié était revenu dans sa vie et qu'il était trop fort. Elle dit à Nico qu'elle l'avait aimé mais qu'il n'était juste pas faits l'un pour l'autre. Nico lui dit de partir , qu'il ne voulait plus jamais la revoir. Elle partit de la maison et retourna chez elle.

Christian l'attendait avec un bouquet de fleurs et des chocolats.

Marie : Ah mais merci.

Christian : Je me suis dit qu'aprés la rupture avec Nico , tu aurais besoin de douceurs et les fleurs c'est parce que je t'aime tout simplement.

Marie : Je t'aime, et la seule douceur dont j'ai besoin c'est toi.

Ils rentrèrent très vite dans l'appartement et se retrouvèrent très vite au lit et se fut pour l'un comme pour l'autre comme la première fois. Ils se regardèrent les yeux dans les yeux doucement, comme si le temps s'arrêtait et que ses 15 ans n'avaient pas passé.

Nicolas se retrouva devant chez Marie , il attendit , il savait que l'homme, son rival sortirait tôt ou tard. Quand il sortit et vit Christian et Marie sortirent et s'embrasser. Il sortit de sa voiture et alla vers eux.

Nicolas : Alors c'est lui ? Lui que tu as énormément aimé , mon meilleur ami ? Et toi comment tu as pu me piquer la femme que j'aime ?

Christian : Je … Je n'ai jamais voulu ça mais c'est plus fort que nous , on s'aime, on n'y peut rien.

Nicolas donna un coup de poing à Christian et cracha par terre aux pieds de Marie.

Nicolas : Je ne veux plus jamais vous voir. Jamais.

Il partit et regagna sa voiture.

Christian se tenait le visage. Ils rerentrèrent chez Marie. Marie le soigna.

Marie : Je suis désolée.

Christian : Ne le sois pas, c'est normal qu'il m'en veuille et à toi aussi.

Marie : Oui , je sais. Mais vous étiez amis depuis 20 ans et maintenant il ne veut plus te voir.

Christian : Je t'aime depuis 15 ans et on peut enfin s'aimer, ça vaut le coup.

Marie : Tu as raison ça vaut le coup et ils s'embrassèrent.

Christian : J'ai pas envie que tu ailles travailler.

Marie : Moi non plus tu sais. Mais il le faut les méchants vont pas aller en prison tout seul.

Christian : Et oui, j'en reviens toujours pas que tu sois flic.

Marie : Oui, c'est vrai. Mais j'avais 15 ans quand tu m'as connu , mais je détestais déjà l'injustice, le fait qu'on nous interdise de nous aimer par exemple. Etre policier m'a aidé avec ça.

Christian : Oui, je comprends. Je t'en aime que plus pour ça.

Marie : Tu es trop mignon. Je vais pas arriver à aller bosser moi.

Christian : Je vais aller avec toi. Et puis aprés j'irais au studio.

Marie : D'accord.

Ils partirent donc de chez Marie et Christian déposa Marie au commissariat en lui déposant un dernier baiser sur les lèvres.

Christian : J'ai pas envie de partir.

Marie : J'ai pas envie que tu partes non plus.

Christian : Oui, mais je vais revenir très vite. Je pense que dés qu'il va savoir Fava va se faire un plaisir de me sortir. Il est amoureux de Fanny. Donc il va être heureux que je sois plus dans le tableau.

Marie : Ah oui , tu te bats pas , pas envie que tu finisses au poste. .. Quoi que..

Christian : Non, t'inquiète.

Christian partit pour le studio.

En arrivant Fava était là avec Fanny qui l'avait mis au courant.

Fava : Tiens Christian tu es venu ?

Fanny : Qu'est ce que tu fous là ?

Christian : Je voulais dire à Fava que c'était fini pour nous et que je n'étais donc plus ton manager. Je voulais aussi m'excuser. Mais quand on aime, comme je l'aime c'est impossible à expliquer. Fanny je sais que tu m'en veux mais je suis désolée. L'amour ne se commande pas. Je suis sur que tu trouveras quelqu'un qui t'aime mieux que moi.

Fanny prit la chaise et voulu le frapper mais Fava la retint.

Christian s'en alla. Il était libéré d'un poids maintenant il allait réfléchir à ce qu'il pourrait faire pour subvenir à ses besoins.

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 5377
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 35
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Interdit d'aimer...    Mar 5 Avr - 17:45

Quelques mois plus tard, Christian et Marie vivaient ensemble, heureux. Christian était prof de musique et Marie toujours flic. Christian avait décidé de demander Marie en mariage.

Pour le faire il l'emmena au bar de la première rencontre , ou il était musicien, il lui avait bandé les yeux. Aujourd'hui c'était un restaurant ou il avait réservé pour deux. Il avait demandé une table loin des regards indiscrets.

Christian débanda les yeux à Marie devant le restaurant.

Marie : Mais …

Christian : Tu sais ou on est ?

Marie : Oui, ce restaurant , est à l'endroit du bar ou on s'est rencontrés il y a un peu plus de 15 ans.

Christian : Oui, je voulais que ce soit une soirée spéciale, j'ai réservé dans ce restaurant.

Marie : Je t'aime mon chéri.

Christian : Je t'aime aussi.

Christian l'entraina à l'intérieur. Quand il annonça la réservation au nom de Rocquier, ils les emmenèrent vers un coin intime à l'abri des regards.

Marie : C'est magnifique ici.

Christian : Comme toi ma chérie.

Ils commandèrent , pendant tout le repas , Christian était nerveux même s'il essayait de pas le montrer. Au moment du dessert, Christian décida de se lancer.

Christian : Il y a 15 ans ici même alors que ce n'était qu'un bar on se rencontrait. On a tout de suite craqué l'un pour l'autre mais notre relation était interdite , et on s'est retrouvés il y a quelques mois et c'est comme si je t'avais cherché toute ma vie, c'est toi Marie , toi avec qui je veux passer le reste de ma vie. Marie Dumont , veux-tu m'épouser ?

Marie surprise : Oui, oui , oui , bien sur que oui. Je t'ai aimé la moitié de ma vie et je sais que je t'aimerais pour le reste de ma vie.

Ils s'embrassèrent et c'était pour eux le départ d'une nouvelle vie bien plus belle car ils avaient déjà vaincu beaucoup d'obstacles pour être ensemble.

FIN

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interdit d'aimer...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Interdit d'aimer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attrait interdit
» Supernatural - S'aimer est interdit - Dean/Castiel - G
» Un amour interdit
» [JEU : Flash] SAUT DE LIT : interdit -18ans [Gratuit]
» Une philosophie d'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: