Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réapprendre à vivre ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: Réapprendre à vivre ...    Mar 29 Mar - 18:26

Réapprendre à vivre ...



Auteur : Ze Lamelie
Série dont est tirée la fiction : Les Mystères de l'amour
Rating : tout public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay
Note : Fiction à partir du final de la saison 9


Christian ne croyait pas que Jeanne était morte, pourquoi son intime conviction , ou l'instinct qu'il savait qu'elle était capable de tout pour les protéger et surtout pour protéger Nico. Elle s'était déjà fait passer pour morte une fois et il avait la très nette impression que Marie et Rudy mentait. Marie avait du mal à regarder Nicolas dans les yeux. Elle se sentait mal. Il décida de faire semblant de les croire. Il alla voir Marie le lendemain.

Marie : Christian qu'est ce que tu fais là ?

Christian : Je sais que tu mens et que Jeanne est vivante.

Marie : Mais non , je t'assure.

Christian : Arrête tu es incapable de me regarder en face et de me dire qu'elle est morte. Marie je te connais peu mais je sais que tu mens. Tu mens car Jeanne te l'a demandé. Comme il y a quelques années elle se fait passer pour morte.

Marie : Je …

Christian : Tu vois tu sais plus quoi dire.

Marie:Bon d'accord tu as raison. Mais ne dis rien à Nicolas, elle me l'a fait promettre.

Christian : Tu te rends compte de ce que tu me demandes, mentir à mon meilleur ami.

Marie : Je sais , j'ai beaucoup de mal à lui mentir et je sais que quand il saura la vérité , il ne me pardonnera surement pas. Mais je ne veux pas trahir Jeanne non plus.

Christian : Ou est-elle ?

Marie : Caché , elle est défiguré par l'explosion du bar. Je ne sais pas ou ? Seul Rudy l'a vu.

Christian : Ok. Merci.

Marie : Tu ne diras pas la vérité à Nicolas ?

Christian : Pas avant de l'avoir vue. Si elle me dit elle-même qu'elle ne veut pas que Nico le sache. Je ne la trahirait pas.

Marie : Je vais essayer de voir si Rudy peut la contacter et si tu peux la voir.

Christian : Merci.

Marie contacta Rudy qui contacta Jeanne. Jeanne se dit que Christian était vraiment plus perspicace et la connaissait bien mieux qu'elle l'aurait cru et qu'une bonne partie de la bande et même que l'homme qu'elle n'avait jamais cessé d'aimer Nicolas. Elle le rencontra dans un endroit neutre. Au bord du lac ou elle allait avec Jimmy quand ils se cachaient pour se voir. C'était bien loin tout ça.
Christian était là quand il la vit avec sa bourka, il ne la reconnut pas tout de suite. Seulement quand il vit son regard, ses yeux bleus dans lequel tout le monde pouvait se noyer il la reconnut. Il la prit dans ses bras. Certes il lui en voulait et en même temps il savait qu'elle allait mal, et tout ce qu'elle avait du endurer sans doute depuis sa disparition. Jeanne surprise ne desserra cependant pas l'étreinte. Elle avait besoin de plus de réconfort qu'elle ne voulait le montrer. Ils finirent par se séparer.

Christian : Jeanne pourquoi ?

Jeanne : Parce que je ne suis plus moi , je ne suis plus qu'un fantôme, Christian. Mon visage est brulé encore plus que la dernière fois, même avec des opérations je ne suis pas sur de le retrouver et je ne sais pas si je pourrais faire ça. Puis ce que je fais pour pourchasser Ingrid , je... Je suis devenue aussi impitoyable qu'elle. Je ne suis plus la Jeanne que vous avez aimée, qu'il a aimé. Je suis devenue une étrangère à la bande.

Christian : Tu crois vraiment que tu fais plus partie de la bande , ils ont tous pleuré ta mort , José , Peter , Hélène et bien sur Nicolas. Moi seul, je ne t'ai pas pleuré car j'ai compris , car je savais que tu ne pouvais pas mourir. Tu es un rock, Jeanne. Tu es notre rock. D'autres diront que c'est Hélène c'est vrai en partie oui. Mais toi aussi. Tu as innocenté Peter, tu as été là plus d'une fois pour nous délivré , nous protéger. Comment on ferait sans toi ?

Jeanne : Je … Ce que tu dis me touche. Mais non, je ne reviendrais pas sur ma décision. Laisse les croire que je suis morte, je t'en prie.

Christian : Si c'est ce que tu veux d'accord. Mais promets-moi de pas te retrouver en prison cette fois ci et qu'on se verra de temps en temps. Je ne dirais rien à personne.

Jeanne : D'accord. On se verra de temps en temps.

Christian : Une dernière chose avant que je parte , je sais que tu es la même personne qu'avant , aussi sincère , gentille et généreuse. Tu ne seras jamais comme Ingrid.

Jeanne : J'en doute mais Merci.

Elle l'embrassa sur la joue, à travers la burka. Il sentit ses lèvres brulés. Elle partit.
Il avait peur qu'elle reparte loin à Love Island ,à Miami ou ailleurs et de ne jamais la revoir.

Néanmoins quelques jours plus tard. Christian appela Jeanne, il avait envie de la voir. Il lui proposa de se retrouver au même endroit prés du lac.

Christian : J'avais tellement peur que tu partes loin et de ne plus jamais te revoir.

Jeanne : Je t'avais promis qu'on pourrais se voir de temps en temps.

Christian : Oui, mais j'avais peur que ce soit une promesse en l'air. Je sais pas, tu sembles tellement lointaine.

Jeanne : C'est vrai que j'ai pensé à partir. Mais toi , Rudy et Marie êtes ici. Si je dois retrouver mon visage c'est ici. Je ne peux pas partir. Et puis il y a toujours un danger qui pèsent sur vous.

Christian : Lequel ?

Jeanne : Je ne peux pas le dire. Je dois être sur que cette personne n'arrive pas à ces fins.

Christian : Et aprés tu partiras ? Aprés que cette personne soit loin de nos vies et quand tu auras retrouvé ton visage tu partiras ?

Jeanne : Peut être. Je te l'ai dis, je n'ai plus ma place parmi vous. Même si ce que tu m'as dis m'a beaucoup touché. Je ne pourrais pas voir Nicolas avec Marie même si je sais qu'elle est parfaite pour lui. Je ne pourrais pas regarder Hélène en face car même s'il ne s'est rien passé avec Peter, je me sens mal vis à vis d'elle.

Christian : Et moi ? Et Béné ? Et José ?

Jeanne : Je …

Christian : On t'aime tous, tu le sais et Hélène t'a déjà pardonné pour Peter tu l'as connais. Quand à Nicolas, un seul mot de toi et il quitterait Marie. Tu le sais.

Jeanne : Oui, je sais mais je ne suis plus sur de vouloir vivre avec lui, j'ai tellement souffert mais malgré ça je sais que je ne peux pas m'empêcher de l'aimer c'est viscéral. Et toi , tout va bien avec Fanny ?

Christian : Elle a choisi son producteur Fava.

Jeanne : Oh , tu dois être tellement mal, tu l'aimais tellement.

Christian : ça va , à côté de tout ce que tu as vécu , je relativise , ce n'est qu'une peine de cœur. Et puis tout le monde avait raison, ça ne pouvait pas marcher.

Jeanne : Mais ça n'empêche pas d'avoir mal. On peut être sur que c'est fini mais ça n'empêche pas d'avoir mal.

Elle prit Christian dans ses bras. Il se serra contre elle. Leur étreinte dura longtemps. Christian avait peur que Jeanne s'échappe et il était bien dans ses bras. Jeanne se sentait bien aussi dans les bras de Christian. Elle le réconfortait mais avait besoin aussi de réconfort. Finalement ils se séparèrent.

Christian : Merci, j'avais raison tu es toujours la personne sincère et généreuse.

Jeanne : Je... Merci.

Christian : J'ai pas envie de te quitter.

Jeanne : Il faut que tu retrouves les autres.

Christian : J'habite seul chez José qui habite avec Cathy maintenant. Tu peux venir. Juste je te fais à dîner et tu repars après.

Jeanne : Bon d'accord mais juste un dîner.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Réapprendre à vivre ...    Mar 29 Mar - 18:27

Ils partirent direction l'appartement de Christian.
Jeanne s'installa sur le canapé , Christian lui apporta à boire et commença à faire le dîner.
Jeanne ne pouvait pas boire avec sa bourka mais elle ne se sentait pas prête à ce que Christian voit son visage.

Christian : Tu ne veux pas que je vois ton visage ?

Jeanne : Je ne peux pas.

Christian : Je n'aurais pas peur , je ne fuirais pas. Fais moi confiance.
Il s'approcha d'elle et lui enleva ce qui lui caché son visage. Son visage était brulé, il n'était pas beau à voir. Mais Christian ne s'éloigna pas, il toucha son visage, les cicatrices et l'embrassa sur la joue.

Christian : Tu es toujours belle , tes yeux sont toujours les plus beaux yeux que j'ai jamais vu. Dans lesquels on a envie de se noyer. Je te fais le serment d'être toujours là.

Jeanne : Je …

Christian : Ne dis rien. Je vais préparer le diner.

Jeanne regardait Christian comme si elle le voyait pour la première fois, elle le connaissait peu mais elle se rendait compte de son incroyable fidélité en amitié et gentillesse , sa générosité. Son regard aussi était particulièrement beau. Contrairement à ce qu'elle avait pu pensé, il n'avait pas fui en voyant son visage brulé. Il n'avait même pas eu une grimace ou un mouvement de recul.

Ils dinèrent tous les deux , et discutèrent de tout et de rien.
Jeanne : C'est délicieux , en fait tu es l'homme parfait, gentil , attentionné , beau et en plus qui sait faire à manger.

Christian : Je sais mais apparemment aucune ne s'en est aperçu encore.

Jeanne : Je pense que Johanna le savait, tu sais. Si tu n'avais pas été avec Angèle ou Fanny, quand elle est revenue à chaque fois, elle n'attendait qu'un geste de toi.

Christian : Je sais , mais je sais aussi qu'on a pas évolué à la même vitesse , même si on continue de s'aimer , elle est aujourd'hui une femme d'affaires accompli et , je ne suis qu'un musicien.

Jeanne : Tu pourrais reprendre la photographie, comme quand tu es revenue à Love Island.

Christian : Oui, mais en même temps la musique fait partie de ma vie. Quand j'étais photographe , j'avais l'impression d'être pas entier , la musique me manquait.

Jeanne : Je comprends. Moi c'est la danse qui me manque.

Christian : Tu as été danseuse ?

Jeanne : Oui, il y a très longtemps. J'ai du abandonné mais j'aimerais bien danser à nouveau.

Christian : Tu sais quoi je vais prendre ma guitare et tu vas danser pour moi.

Jeanne : Je ne sais pas.

Christian : Allez aujourd'hui, on est comme si nos rêves étaient possibles. Tout le reste est oublié.

Jeanne : D'accord.

Christian prit sa guitare et Jeanne se mit à danser. Elle dansait bien au rythme de la musique jouée par Christian. Christian la regardait et il voyait une femme merveilleuse , qui souriait à nouveau. Elle était sensuelle et dansait très bien.

Christian : Bravo Jeanne, tu danses très bien.

Jeanne : Merci , tu joues très très bien aussi. Tu peux me jouer quelque chose.

Christian : D'accord.

Jeanne le regardait alors que Christian jouait. Il avait réussi à lui donner le sourire.

Jeanne : Merci Christian , merci pour cette soirée. Merci d'avoir compris que j'avais menti et d'être là tout simplement.

Christian : Merci à toi , de m'avoir laissé être là pour toi. Merci de me faire oublier tout le reste. Merci pour cette soirée.

Jeanne : J'ai pas envie de partir.

Christian : Je veux que tu restes.
Ils étaient tous les deux dans le canapé serrés l'un contre l'autre. Ils s'endormirent comme ça dans les bras l'un de l'autre.
Jeanne se réveilla la première le lendemain, elle regarda et mis quelques minutes à se rappeler ou elle était. Elle regarda Christian à côté d'elle. Il dormait le sourire aux lèvres. Il était craquant. Elle lui fit une bise sur la joue. Même si elle se sentait très proche de Christian, elle ne se sentait pas prête à aller plus loin.

Christian : Bonjour,

Jeanne : Bonjour,

Christian : Tu as bien dormi ?

Jeanne : Très bien, comme je n'avais pas dormi depuis longtemps.

Christian : Tant mieux.

Jeanne : Merci, maintenant , je sais ce que je vais faire. Je vais retrouver mon visage et aprés je confondrais la personne qui vous veut encore du mal avec Marie. Aprés je reprendrais la danse.

Christian : Je suis heureux de te voir comme ça. Je vais reprendre la photographie.

Jeanne : Tu n'es pas obligé tu pourras m'accompagner quand je reprendrais la danse.

Christian : J'adore l'idée. D'accord.

Dans les jours qui suivirent, Jeanne commença à voir des médecins pour faire les opérations de chirurgie réparatrice de son visage. Le chemin était long surtout qu'elle en avait déjà subi. Certains médecins étaient frileux à l'idée de la réopérer. Même si les risques étaient minimes, ils existaient. Rudy ou Christian l'accompagnait souvent à ses rendez-vous. Christian avait repris la photographie grâce à Cathy. Il faisait quelques shootings mais éviter de plus en plus la bande et surtout Nicolas. Il ne pouvait pas regarder Nicolas en face alors qu'il savait que Jeanne était en vie et qu'en plus il était en train de tomber amoureux d'elle. Depuis leur soirée ensemble, il n'avait fait que penser à elle. Mais il savait que ce n'était pas possible. Il restait son ami et ne disait rien des sentiments qu'il avait pour elle.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Réapprendre à vivre ...    Mar 29 Mar - 18:27

Les opérations avaient commencés, plusieurs étaient nécessaire avec entre plusieurs mois de convalescence. Christian était là quand Jeanne n'y croyait plus. Au bout de deux ans , elle avait enfin retrouver son visage. Christian était là quand elle enleva ses pansements et se réveilla et se vit tel qu'elle était dans le miroir.

Christian : Tu l'as fait , tu as retrouvé ton visage.

Jeanne: Grâce à toi, merci d'avoir été là , de m'avoir soutenu.

Christian: C'était normal.

Jeanne : Je vais faire quelque chose dont j'avais envie depuis longtemps mais que je ne pouvais pas faire avant.

Jeanne l'embrassa sur la bouche , Christian surpris mais heureux continua le baiser.

Christian : Je... Tu es sur.

Jeanne : Oui, j'ai appris à t'aimer. Tu m'as réappris à vivre. Je t'aime Christian.

Christian : Je t'aime Jeanne , je … je ne pensais pas que tu pourrais partager mes sentiments un jour.

Jeanne : Tu as eu tort.

Christian : Je n'ai jamais été aussi heureux d'avoir tort. Il l'embrassa encore une fois fougueusement.

Le docteur rentra à ce moment là.

Le docteur : Hé hé , calmez vous, elle doit encore se reposer.

Jeanne : Excusez nous on attend depuis longtemps.

Le docteur : Vous pourrez attendre encore un peu.

Christian : D'accord. Maintenant docteur, elle va aller bien.

Le docteur : Oui, maintenant mon travail est fini. Mais il faut qu'elle évite les explosions.

Christian : Je vais m'en occuper.

Elle resta encore quelques jours à l'hôpital puis rentra chez elle avec Christian. Christian avait fait une fête surprise pour son retour Marie, Rudy et Mylène étaient là. Il avait eu envie de le dire aux autres mais il n'avait pas osé pour Jeanne et sans doute une partie de lui par peur qu'en voyant Nicolas, elle ne change d'avis sur ses sentiments pour lui.

Jeanne était heureuse et embrassa Christian. Rudy qui avait compris ne fut pas surpris. Marie fut rassurée. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir en insécurité face à Jeanne.

Jeanne l'a prit à part : Rassure toi, je suis heureuse avec Christian. Nicolas est une partie de moi mais qui fait parti du passé. Tu es son avenir Marie. Même s'il doute sans doute encore. Je le connais. Il t'aime. Bats toi pour lui ce que ni moi ni Hélène n'avons fait. On a toujours laissé notre place pensant qu'il aimait l'autre plus. On aurait du se battre pour lui, pour qu'il choisisse réellement.
Marie : Merci. J'espère que tu as raison.

Jeanne : Je sais que j'ai raison.

Marie : Tu ne veux toujours pas lui dire que tu es vivante.

Jeanne : Non, je préfères attendre encore un peu , vivre ma vie avec Christian et il y a toujours un danger qui les menace.

Marie : Tu parles d'Audrey c'est ça ?

Jeanne : comment tu sais  ?

Marie : Je suis flic et elle était avec Ingrid pour faire croire à Anthony que c'était toi qui avait commandité les enlèvements.

Jeanne : Oui, mais pour l'instant. Elle a réussi à passer entre les mailles du filet. Et aucune idée pour qu'elle se fasse avoir et d'un autre côté je me vois pas privé un enfant de sa mère mais bon si elle essaie encore de faire du mal à la bande. J'aurais pas le choix. Mais pour ça faut que je reste morte , elle ne se méfiera pas de moi. Par contre surveille là.

Marie : D'accord.

Christian : Qu'est ce que vous complotez toutes les deux ? Je te préviens Marie , Jeanne doit se reposer , donc elle ne t'aide pas dans ton boulot de flic.

Marie : Ne t'inquiète pas.

Jeanne : Chérie, je disais juste à Marie qu'elle était parfaite pour Nicolas.

Christian : Mouais, tu oublies que je te connais. Je suis sur qu'il n'y avait pas que ça.

Jeanne : T'inquiète pas , je te l'ai dis,je vais reprendre la danse.

Christian : Bon je te crois.

Jeanne : Tiens d'ailleurs, joue nous quelque chose. C'est la fête ce soir.

Christian se mit à jouer et tous se mirent à danser. Mais Christian était inquiet , il connaissait Jeanne. Il savait qu'elle ne serait jamais tranquille tant que le danger qui menaçait la bande ne serait pas écarté.

Une fois , Rudy, Mylène et Marie partis, Christian et Jeanne se retrouvèrent seuls.

Jeanne embrassa Christian et l'entraina vers la chambre. Christian avait peur de la briser. Il était d'une tendresse infinie. Ils redécouvrirent l'amour dans les bras l'un de l'autre.

Jeanne : Je t'aime, merci , merci de m'avoir réappris à vivre et à aimer. A aimer simplement , naturellement.

Christian : Je t'aime aussi , toi aussi tu m'as donner le vrai amour, celui qui va au delà de l'apparence , au delà de tout.
Jeanne : Tu sais si j'ai pas envie de dire aux autres pour moi , c'est aussi parce qu'on est tellement bien ensemble dans notre bulle. J'ai l'impression que ça va éclater.

Christian : J'ai peur aussi.

Jeanne : Si c'est de Nicolas comme je l'ai dit à Marie , je suis heureuse avec toi et Nicolas est mon passé.

Christian : Je le sais mais j'ai peur qu'en le revoyant.

Jeanne : Je pourrais avoir la même peur si tu revois Johanna ou Fanny.

Christian : Ok je dis plus rien.

Jeanne se fit faire des faux papiers pour tout le monde , elle était morte , elle repris donc son vrai nom Isabelle Grangier. Elle pris un job de prof de danse pour enfants.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Réapprendre à vivre ...    Mar 29 Mar - 18:28

Christian quand il venait la chercher, la trouvait magnifique avec les enfants. Elle aurait été une merveilleuse mère et la vie l'en avait empêché. Elle lui avait enlevé deux enfants et la possibilité d'en avoir un autre. Il l'aimait tellement et aurait tellement aimé lui donner cet enfant. Mais parler de l'adoption était trop tôt dans leur relation qui débutait.

Jeanne : Pourquoi tu me regardes comme ça ?

Christian : Rien.

Jeanne : Allez dis-moi.

Christian : Je me disais que tu aurais fais une merveilleuse mère et que c'était nul que la vie t'en ai empêché.

Jeanne : Hélène et Peter ont adopté, je me dis qu'un jour je pourrais peut être mère. Même si je l'ai pas porté ce sera mon enfant.

Christian : Tu penses qu'on pourrait adopter tous les deux plus tard.

Jeanne : Oui, évidemment. Bien sur on se découvre encore. Mais je suis sure qu'un jour on formera une famille.

Christian : Je t'aime ma chérie.

Jeanne : Moi aussi.

Jeanne et Marie s'appelaient souvent pour savoir ou en était Marie de la surveillance d'Audrey. Elle ne voulait pas inquiéter Christian. Christian qui avait tendance à s'inquiéter et à presque l'étouffer dés qu'il ne savait pas ou elle était. Il fallait qu'elle parle avec lui. Elle comprenait qu'il avait peur pour elle et qu'elle s'était mis souvent en danger mais il ne pouvait pas être constamment comme ça avec elle. Elle avait besoin de son indépendance.

Jeanne : Christian, il faut qu'on parle.

Christian : Oui ?

Jeanne : Tu m'étouffes !

Christian : Quoi ?

Jeanne : Oui, tu es sans arrêt aprés moi.

Christian : Mais Je …

Jeanne : Je sais tu as peur que je me mettes à nouveau en danger. Mais n'oublies pas ce qu'on s'est promis, une famille. Je ne ferais rien qui pourra empêcher ça.

Christian : Oui, mais le danger qui menace la bande me dis pas que tu n'essaie pas de t'en occuper avec Marie. Je le sais.

Jeanne : Oui, mais ce danger me crois morte, je ne risque rien. Tu as confiance en Marie. Elle ne laissera rien m'arriver.

Christian : Je te crois mais ça m'empêches pas d'avoir peur.

Jeanne : Je ne te laisserais pas, je te le promets.

Elle l'embrassa et il la crut , en tout cas il voulut la croire.

Aprés ça Christian laissa un peu d'espace à Jeanne mais il ne pouvait s'empêcher d'être inquiet. Mais il essayait de se dire qu'elle ne ferait rien sans Marie.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6177
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 37
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Réapprendre à vivre ...    Lun 1 Jan - 9:39

Le temps passa, Marie finit par trouver un moyen de faire tomber Audrey. Marie en faisant pression sur Etienne était arrivé à ce qu'il la balance et porte un micro. Il l'avait fait parler et elle était sous les barreaux. Jeanne était soulagé pour la bande. Mais d'un côté, elle aurait aimé la faire parler mais elle avait promis à Christian de ne plus se mettre dans les ennuis.

Maintenant que Jeanne et la bande n'était plus menacé, Jeanne pouvait dire la vérité à Nicolas et la bande. Mais Jeanne savait que le fait qu'elle se soit fait passer pour morte, une deuxième fois, serait dur à avaler surtout pour Nicolas. Et pour Nicolas, il devrait aussi comprendre que Christian était au courant, et qu'elle était en couple avec Christian. Elle avait peur de sa réaction.

Christian aussi avait peur de la réaction de Nicolas , qu'il soit au courant et ne lui ai rien dit , qu'il soit en couple avec elle , même s'il était heureux avec Marie. Il le prendrait mal et José sans doute aussi. Même si Hélène les comprenait et essayait de les apaiser , ce serait difficile. Mais il fallait leur dire , il ne pouvais pas continuer à leur mentir et vivre loin d'eux , ça avait assez durer.

Christian décida donc d'appeler Nicolas et dit qu'il avait une grande nouvelle à annoncer et que ce serait sympa de réunir toute la bande pour l'occasion et de faire une fête.

Il fut convenu que la fête aurait lieu le lendemain soir. Jeanne et Christian étaient nerveux. Ils se donnèrent la main pour se donner du courage. Il était convenu que Christian rentrerait en premier.

Christian rentra dans la maison

Nicolas : Hé mon pote , comment tu vas ? Et c'est quoi cette surprise ?

Christian : Alors je vais bien et cette surprise …. c'est Jeanne , elle n'est pas morte , je sais j'aurais du vous le dire mais elle était brulé et m'avait fait promettre de garder le secret , tant qu'elle n'avait pas retrouvé son visage et tant qu'un danger vous menaçait. Maintenant elle a retrouvé son visage et Audrey est sous les verrous grâce à Marie. Donc elle peut vous le dire. Quand à moi comment je l'ai su, car j'ai compris que Marie mentait, et elle s'était déjà fait passer pour morte une fois. Donc j'ai compris voilà et je l'ai aidé et … on est tombé amoureux. Voilà vous savez tout , je sais que vous allez nous en vouloir à tous les deux mais Jeanne avait l'impression de plus avoir sa place parmi vous c'est aussi pour ça qu'elle ne voulait pas revenir. Maintenant je vais aller la chercher, j'espère sincèrement que vous serez juste content de la revoir.

Christian partit chercher Jeanne et la ramena.

La bande qui n'avait rien dit , attendait la réaction de Nicolas. Nicolas qui était partagé entre leur en vouloir et être juste heureux de voir Jeanne heureuse même sans lui. Il n'en voulait pas à Marie de lui avoir menti , il savait qu'elle ne pouvait pas trahir Jeanne.

Nicolas alla vers Jeanne et la prit dans ses bras. Ce qui comptait c'était qu'elle allait bien , et qu'elle était en vie et heureuse avec son meilleur ami. Elle méritait d'être heureuse. La bande suivit la réaction de Nicolas et tous prirent tout à tour Jeanne dans ses bras. José était le seul qui était parti. Christian était aller le rejoindre.

José : Comment tu as pu ne rien nous dire ? Comment elle a pu encore se faire passer pour morte ?

Christian : Je sais que tu nous en veux , mais Audrey vous menaçait , elle aurait pu s'en prendre à Jeanne , elle devait attendre qu'elle soit sous les verrous. Tu l'as aimé à une époque , tu dois bien être content qu'elle sois vivante , et je suis sure que tu la préféres à Fanny pour moi , au moins elle est de mon age.

José riant : Le pire c'est que tu as raison.

José prit son ami dans ses bras et retourna au prés des autres , pour prendre Jeanne dans ses bras.

Aprés les retrouvailles, Jeanne et Christian racontèrent donc leur vie et que Jeanne était devenue prof de danse pour enfants et qu'ils envisageaient d'adopter un jour. Peter et Hélène les aideraient dés qu'ils en éprouverait le besoin.

FIN.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réapprendre à vivre ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Réapprendre à vivre ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ferry, Luc & Jerphagnon, Lucien] La tentation du christianisme
» FanFiction d'Hunger Games.
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» apprendre le b.a.b.a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: