Forum dédié aux séries de tous les pays
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Proposition indécente

Aller en bas 
AuteurMessage
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 17:58

Proposition Indécente


Auteur : Ze Lamélie
Série dont est tirée la fiction : Les vacances de l'amour
Rating : tout Public
Disclaimer : les personnages appartiennent à Jean Luc Azoulay



Peter craquait pour Jeanne, il voulait cette femme et il l’aurait d’une manière ou d’une autre. Soudain il eu une idée. Il alla voir Nicolas et Jeanne à la cabane.

Nicolas : Qu’est ce que vous voulait ?

Peter : Vous proposez un marché. Je vous promets de partir et de vous laisser tranquille contre une nuit d’amour avec Jeanne.

Nicolas choqué par cette proposition : Allez vous faire voir jamais vous ne toucherais ma femme.

Peter : Réfléchissez-y je continuerais de faire de votre vie un enfer alors qu’une seule nuit et c’est fini.

Peter reparti. Jeanne et Nicolas étaient ébahis et ne savait plus quoi faire. Nicolas ne pouvait pas supporter que quelqu’un d’autre touche à Jeanne. Et Jeanne ne voulait pas mais si c’était la seule solution pour être débarrassé de lui.

Jeanne : Nicolas, Si c’est la seule solution ? Je peux peut-être le faire.

Nicolas : Quoi ? Dis plutôt que tu attendais que ça pour te le taper. En même temps c’est sur il est riche, il a de la prestance moi j’ai rien de tout ça.

Jeanne : Mais arrête Nicolas, je t’aime vraiment, je n’ai aucune envie de faire ça. Mais si c’est pour sauvez l’île et pour sauvez notre vie, pour que tout soit enfin fini, une nuit c’est qu’une nuit.

Nicolas : Une nuit n’est jamais qu’une nuit, Jeanne et elle sera toujours entre nous après.

Jeanne et Nicolas arrêtèrent la discussion là et s’endormirent ne sachant toujours pas ce qu’ils feraient le lendemain.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 17:58

Le lendemain, Jeanne et Nicolas étaient tout aussi tendus que la veille et n’avez toujours pas trouvé de solution.

Ils firent comme si de rien n’était et allèrent travailler. Mais Peter avait décidé de leur faire vivre un enfer tant qu’il n’aurait pas ce qu’il voulait.

Le téléphone sonna.

Nicolas : Allo

Peter : C’est moi Peter , vous avez réfléchi ?

Nicolas : Oui et tu peux mettre ta proposition ou je pense jamais tu ne toucheras Jeanne.

Peter : Très bien et ben tu peux dire à ton ami Jimmy qui peut dire adieu à son watersport ah et j’oubliais tu peux aussi dire adieu à ta marina et ça ne fait que commencer.

Nicolas blémit en raccrochant. Non ce n’était pas possible il n’avait pas pu faire ça.

Jeanne qui l’avait vu blémir, s’approcha : Qu’est ce qui se passe ?

Nicolas : Il m’a dit de dire adieu à la marina et de dire à Jimmy de dire adieu au Watersport.

Jeanne : Non non, il n’a pas pu faire ça. C’est du bluff c’est pas possible autrement.

Nicolas : Je vais appeler Jimmy, on verra bien.

Nicolas composa le numéro de Jimmy : Allo Jimmy, oui est-ce que tout va bien avec le watersport ?

Jimmy : Justement, j’ai un soucis quelqu’un vient de racheter le terrain et du coup il faut que je vide les lieux.

Nicolas : Non ce n’est pas vrai, il l’a fait.

Jimmy : Mais de qui tu parles ? Qui qui l’a fait ?

Nicolas : Peter Watson il a racheté ton watersport.

Jimmy : Mais comment tu le sais ?

Nicolas : Il vient de m’appeler, il m’a fait une proposition pour nous laisser tranquille que j’ai du refuser.

Jimmy : C’était quoi cette proposition ?

Nicolas : Je ne peux pas le dire. Si j’avais pu, je ne l’aurais pas refusé mais pour moi c’est impossible.

Jimmy : D’accord, je te crois.

Nicolas raccrocha.

Jeanne avait compris, Peter avait récupérer le watersport et allait sans doute le raser. Et s’il continuait il récupérerait aussi la marina et la cabane.
Elle ne pouvait pas laisser faire ça si elle pouvait l’empêcher.

Jeanne : Je vais aller voir Peter et lui dire que je vais le faire. Je ne peux pas le laisser vous faire ça.

Nicolas : Non, je suis certain qu’il y a une autre solution.

Jeanne : Non, il n’y en a pas.

Jeanne alla voir Peter à la villa Watson.

Peter en la voyant arrivé : Ah te voilà, vous avez changé d’avis ?

Jeanne : Je crois qu’on n’a pas eu trop le choix, non.

Peter : Vous ne m’avez pas laissez le choix.

Jeanne : Vous aviez le choix de nous laissez tranquille. Bon je suis là. A vous maintenant, appelez pour annuler l’achat de la plage du watersport.

Peter : Qui me dit qu’après vous ne partirez pas ?

Jeanne : ma parole, et je sais que sinon vous ne nous lâcherez pas tant que vous n’aurez pas eu ce que vous voulez.

Peter : Vous avez raison.

Peter appela alors pour arrêter la vente du terrain du watersport.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 17:59

Jeanne était mal malgré toute son assurance. Elle avait qu’une envie partir au plus vite de cette villa et s’éloigner de l’être ignoble qui était devant elle. Mais non elle devait le faire pour Nicolas pour Jimmy et pour qu’il disparaisse de leurs vies.

Elle s’assit sur un fauteuil en attendant que Peter ai terminé. Quand Peter eut terminé, il s’installa à coté d’elle. Il la regardait. Il la trouvait sublime. Il la força à le regarder mais ce qu’il lut dans son regard à ce moment là ce dégoût et ce mépris. Il ne le supporta pas. Et pourtant il la désirait comme il n’avait jamais désiré aucune femme. Il n’aurait jamais du faire ce qu’il avait fait mais c’était trop tard.

Jeanne : Qu’est ce que vous attendez ?

Peter : Venez avec moi.

Il l’emmena dans sa limousine.

Jeanne : Ou on va ?

Peter : Vous verrez bien.

Jeanne croisa les bras et soupira. Elle se demandait bien ou l’emmenait Peter et ce qu’il avait en tête. Il avait ce qu’il voulait alors ou l’emmenait-il.
Quelques minutes plus tard, ils étaient sur les hauteurs de Love Island, il voyait la mer à perte de vue. La plus belle vue de Love Island.

Jeanne : Pourquoi vous m’avez emmené ici ?

Peter : Parce que Jeanne, c’est la plus belle vue de Love Island et que je veux tout ce qu’il y a de plus beau pour vous , je pourrais vous offrir des rivières de diamants , des robes de grand couturier et je veux vous montrer que si je vous ai fait venir vers moi, ce n’est pas par pure méchanceté mais parce que je me sens seul, juste seul à la tête d’un empire trop grand pour moi. Depuis que mes parents sont morts, je dois diriger cet empire et surveiller ma sœur à moitié folle et je me sens seul terriblement seul. J’aimerais juste une personne avec qui partageait tout ça et qui me seconde et je sais que je m’y prends mal mais quand je vous ai vu, je me suis dit que vous pouviez être cette personne.

Jeanne : Attendez vous croyez vraiment que je pourrais être cette personne avec l’horrible chantage que vous nous faites et vous savez très bien que j’aime Nicolas.

Peter : Oui, je sais, je n’aurais pas dû. Mais vous valez tellement mieux que lui.

Jeanne : Nicolas a bien plus de qualités que vous ne semblez le penser, des qualités de cœur, il ferait n’importe quoi pour ces amis et il a toujours été là pour moi. Il a des qualités que vous êtes bien loin d’avoir.

Elle cracha à ses pieds.

Peter : Et pourtant il vous a laissé vous sacrifier, il vous aime peut-être pas tant que ça, je l’ai vu avec Hélène entre eux il y a toujours quelque chose.

Jeanne : N’essayez pas de me faire douter, Hélène c’est son passé, ils ont toujours une complicité mais ce n’est qu’une amie.

Peter : Vous n’en avez pas l’air si sûr.

Jeanne : Si j’en suis sur, bon finissons-en.

Peter : On n’est pas pressé, on a toute la nuit devant nous.

Jeanne soupira.
Peter et Jeanne repartirent en limousine jusqu’à la villa Watson.
En rentrant à la villa, une table pour deux personnes était dressé au bord de la piscine. Une robe était soigneusement étendue sur l’un des bains de soleil.

Peter : J’aimerais que vous alliez enfiler cette robe, vous pouvez aller dans la chambre d’Eve, elle n’est pas là.

Jeanne : Pourquoi vous faites ça ? Vous me payez une robe pour pouvoir me l’enlevez ?

Peter : Parce que je suis sure que vous êtes sublime dans cette robe et ensuite je veux vous offrir à diner et ce qu’il y a de plus beau pour cette soirée même si c’est contre votre gré.

Jeanne alla enfiler la robe. Quand elle revint Peter était en train de servir du champagne. Il présenta une coupe à Jeanne. Jeanne la prit et l’avala d’un trait comme pour se donner du courage.

Peter : Je ne vais pas vous mordre vous savez.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 17:59

Pendant ce temps, Nicolas comme un lion en cage ne savez pas quoi faire, il n’arrivait pas à dormir, savoir Jeanne entre les mains de Peter et ne rien pouvoir faire. Il était comme fou. Il avait envie d’appeler José mais il lui dirait d’aller trouver Peter et de lui foutre un coup de poing dans la gueule, ce n’était pas l’envie qu’il lui manquait pourtant mais s’il faisait ça et d’une Peter porterait plainte et de deux ils perdraient tout lui la marina et Jimmy le watersport.

Hélène, il avait envie de l’appeler peut-être qu’elle trouverait une solution. Non, il ne pouvait pas l’appeler, il allait devenir fou, il allait aller à la villa de Peter, voir ce qui se passait.

Arrivée à la villa de Peter, Il fit le tour pour être du coté de la piscine, et il vit Jeanne avec une robe en train de boire du champagne et de diner à la table de Peter et il repartit elle avait l’air d’apprécier finalement. Peut-être qu’elle ne l’aimait pas autant qu’il le pensait.

Il reprit sa voiture, il ne pouvait pas croire qu’elle se laissait faire comme ça, qu’elle le laissait lui payer à diner mais en même temps elle avait vécu dans le luxe quand il l’avait connue. Ça lui manquait et elle saisissait l’occasion. Il n’avait rien à lui juste sa cabane, c’était normal lui avait tout, tout ce qui pouvait plaire à une femme.

Sans qu’il s’en rende compte, il était devant la maison des filles. Hélène… Il avait besoin de lui parler, elle saurait lui parler, le rassurer. Elle lui avait tellement manqué. Si il n’avait pas fait cette erreur, ils seraient surement ensemble et mariés à l’heure qu’il est. Non, il ne devait pas penser à ça, c’était le passé. Aujourd’hui ce n’était plus que des amis. Mais il savait qu’avec elle, tout semblait plus facile. Elle était toujours là pour soutenir ses amis, les aider envers et contre tout.

Il sortit de la voiture et alla vers la porte de la maison des filles.

Johanna lui ouvrit.

Johanna : Nicolas, mais qu’est ce que tu fais là ?

Nicolas : Je voudrais parler à Hélène, c’est important.

Johanna : D’accord je vais te la chercher.

Nicolas : Merci.

Johanna revint avec Hélène.

Hélène qui connaissait très bien encore Nicolas malgré toutes ces années, savait qu’il était arrivé quelque chose de grave.

Nicolas : On peut sortir et marcher un peu, j’ai besoin de te parler.

Hélène : Bien sûr.

Hélène et Nicolas sortirent et marchèrent un peu vers le ponton en s’éloignant de la maison des filles.

Hélène : Maintenant tu peux me dire ce qu’il se passe.

Nicolas : Voilà …. Peter a proposé de nous laisser tranquille si …. Si … Jeanne passait une nuit avec lui.

Hélène : Oh mon Dieu ! Vous avez refusé ?

Nicolas : Oui … bien sur mais …. Il a récupéré le watersport de Jimmy et allé tout faire pour récupérer la marina pour tout raser…. Jeanne a décidé d’y aller…

Hélène : Non, je crois comprendre, elle est avec lui en ce moment mais qu’est ce que tu attends ? Vas-y empêche là de le faire ?

Nicolas : J’y suis allé et…. Et elle avait une robe que lui avait acheté Peter, elle buvait du champagne et dinait avec lui au bord de la piscine … et si …. Et si elle me quittait pour lui.

Nicolas s’effondra dans les bras d’Hélène. Hélène s’assieds alors sur le ponton et Nicolas en fit de même toujours effondré dans les bras d’Hélène. Hélène qui l’aimait encore profondément, qui l’aimait tellement ne savait pas quoi dire. Là il lui demandait de l’aider avec Jeanne, celle qu’il aimait aujourd’hui. Elle aurait dû lui dire qu’elle ne pouvait rien faire, qu’il aurait du aller voir José, qu’elle ne pouvait pas l’aider. Mais en le regardant, elle sut qu’elle devait le faire, qu’elle devait l’aider malgré tout ce qu’elle ressentait, malgré le mal que ça lui faisait.

Hélène : Ne t’inquiète pas, tu connais Jeanne, elle t’aime, elle ne fait que jouer son jeu. Tu la connais, elle ferait tout pour sauver tout le monde.

Nicolas : Oui, tu as raison. Merci Hélène, merci pour tout. Je ne devrais pas m’inquiéter mais il a tout le luxe et moi je n’ai rien de tout ça.

Hélène : Jeanne s’en fout de tout ça. Elle t’aime pour ce que tu es, tel que tu n’es pas pour ton compte en banque.

Elle se retint de dire tout comme moi. Elle se leva pour repartir. Nicolas la retint.

Nicolas : Merci mon Hélène, merci pour tout. Merci d’être revenu, d’être là avec nous.

Hélène : De rien Nico, c’est normal. Je serais toujours là pour toi.

Nicolas l’embrassa sur la joue et la serra dans ses bras pour la remercier. Comme à chaque fois, qu’elle était dans ses bras pour Hélène ce contact avec Nicolas, lui faisait bondir le cœur plus vite. Nicolas ne s’en rendit pas compte et parti vers sa voiture alors qu’Hélène regagnait la maison des filles.

Johanna alors qu’Hélène revenait : ça va ?

Hélène : Oui, ça va.

Johanna : Tu es sur, tu as l’air bizarre.

Hélène : Oui, ne t’inquiète pas ça va.

Hélène partit dans sa chambre et s’allongea se mettant à pleurer, Johanna l’avait suivi et elle l’a pris dans ses bras. Elle ne dit rien, elle savait qu’Hélène ne dirait rien. Elle la réconforta simplement comme à chaque fois comme elle l’avait fait des années auparavant pour elle. Leur amitié malgré les années était toujours là. Elles se comprenaient sans se parler. Longtemps Hélène resta dans les bras de Johanna a pleuré jusqu’à ce qu’elle arrêta de pleurer et s’endormit enfin.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 18:00

Nicolas ne se doutait pas du mal être d’Hélène et sa discussion avec elle l’avait aidé. Il rentra à la cabane, conscient que Jeanne l’aimait et que rien ne changerait surtout pas cette nuit.

Pendant ce temps à la villa Watson

Jeanne sentait que l’heure allait sonner, le diner arrivait à sa fin, elle avait essayé de s’abrutir en buvant plus que de raison. Mais plus elle pensait à Nicolas et plus elle pensait à l’homme qui était devant elle, plus ça la dégoutait. Il avait beau tout faire pour lui être agréable, cette nuit était un contrat rien de plus.

Peter : Vous êtes encore tendu, cela vous dirais de faire un plongeon dans la piscine

Jeanne : Je préfèrerais en finir au plus vite et puis je n’ai pas de maillot de bain.

Peter : Justement, ne vous inquiétez pas, il y a un maillot de bain qui vous attends juste derrière vous sur un bain de soleil avec un paréo. Vous pouvez aller vous changer dans la chambre d’Eve pendant que j’en fait autant.

Jeanne : D’accord, de toute façon je n’ai pas le choix.

Jeanne alla enfiler le maillot de bain.

Peter la regarda s’en aller se changer, il savait qu’il avait beau faire le mieux qu’il pouvait pour qu’elle passe une bonne soirée. Jeanne aurait voulu être ailleurs. Il alla se changeait lui aussi, quand il revint, Jeanne était déjà dans l’eau faisant des longueurs de part et d’autre de la piscine. Elle était belle. Il descendit doucement dans la piscine ne voulant pas troubler Jeanne dans son effort et voulant juste jouir de la voir nager. Elle le vit et s’arrêta net.

Peter : Vous pouvez continuer, j’adore vous regardez nager.

Jeanne : Non, c’est bon, merci.

Peter : Allez, s’il vous plait, en plus vous nagez tellement bien.

Jeanne : D’accord, à condition que vous en faisiez autant.

Ils finirent par nager tous les deux chacun de leur côté. Jeanne après avoir fait quelques longueurs se sentait mieux presque à l’aise. Peter se rapprocha d’elle, alors qu’elle se tenait sur le côté de la piscine.

Peter : ça va ?
Jeanne s’entendit répondre : Oui.

Peter se rapprocha encore un peu plus de Jeanne, elle ne recula pas. Elle savait que de toute façon, il fallait qu’elle se laisse faire et puis elle était fatiguée. Il l’embrassa, elle se laissa faire bien qu’elle n’avait qu’une envie c’était le repousser Mais elle devait le laisser faire pour qu’il s’en aille, qu’il parte.

Après l’avoir embrassé, Peter la prit dans ses bras et la serra contre lui, elle sentait qu’il la désirait, et quelque part elle était flattée. C’était un homme qui malgré tous ses défauts avait de la prestance. Il lui prit la main et l’entraina pour sortir de l’eau. Il prit la serviette qui était sur le transat et la mit sur ses épaules. Il en prit une autre qu’il mit sur lui et puis la frictionna avec celle qu’il lui avait mise sur les épaules. Tout en frictionnant Jeanne, il la serra à nouveau contre lui et l’embrassa. Elle s’était promis de ne rien ressentir mais elle devait s’avouer qu’il embrassait bien. Après qu’ils se soient tous les deux séché, il l’entraina vers la chambre, ça y est, ils y étaient, elle ne pouvait plus revenir en arrière, elle allait devoir faire l’amour avec lui. Elle avait envie de fuir mais non elle ne pouvait pas. Il fallait qu’elle le fasse.

Elle rentra dans la chambre, Peter tout doucement s’approcha d’elle, l’embrassa d’abord sur la bouche puis dans le cou, il commença à lui enlever le haut de maillot de bain qu’elle avait encore sur elle. Il commença à la caresser puis la bascula sur le lit. Elle se laissait faire comme anesthésié. Plus elle sentait les caresses et les baisers de Peter sur son corps, plus elle se sentait coupable, coupable d’être là, coupable de se laisser faire même si elle savait qu’elle faisait ça pour les sauver. Peter remonta lentement vers sa bouche et l’embrassa à nouveau, malgré elle, elle répondit à ce baiser et l’embrassa aussi. Jeanne sentit toutes ses défenses l’abandonnait et elle se mit à embrasser le corps de cet homme qui n’était pas Nicolas. Elle fit l’amour avec lui cette nuit là et elle se sentit honteuse et coupable, sale aussi.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 18:01

Le lendemain

Elle se réveilla tôt bien avant Peter, elle se sentait coupable, sale, honteuse et elle alla prendre ses affaires rester sur les transats à la piscine, les enfila en vitesse et parti sans demander son reste.

Elle arriva très vite à la cabane, mais avant de rentrer voir Nicolas, elle avait besoin de prendre une douche, de se laver. Elle se déshabilla et plongea dans la mer. Elle resta longtemps à faire des longueurs dans la mer pour ne plus sentir l’odeur de Peter sur son corps. Elle finit par sortir de l’eau.

Nicolas s’était réveillé et la regardait. Elle était là, elle était revenue, il courut vers elle et elle courut vers lui, il la serra dans ses bras. Il avait tellement eu peur qu’elle ne reste avec lui, il voulait juste la touchait, la garder prés de lui pour l’instant. Elle était contente d’être dans ses bras, de le retrouver. Juste un instant.

Nicolas : J’ai eu tellement peur, tellement peur que tu restes avec lui, il a tellement de choses et je n’ai rien.

Jeanne : Je t’aime, tu n’as pas à douter , jamais je ne te quitterais.

Nicolas : Oui, je le sais, mais hier soir quand je suis allé à la villa et que je t’ai vu avec lui, je n’ai pu m’empêcher d’avoir peur et après je suis allé voir Hélène qui m’a fait comprendre que tu ne me quitterais pas.

Jeanne : Hélène, tu es allé voir Hélène ? ton ex ?

Nicolas : Oui mais quoi qu’est-ce qu’il y a, c’est juste mon amie maintenant tu le sais.

Jeanne repensa à ce qu’avait dit Peter la veille, Nicolas était toujours amoureux d’Hélène, et s’il avait raison.

Jeanne : Je n’en suis pas si sur, tu sais que tu ne l’aimes plus, comme par hasard quand il y a quelque chose qui va pas entre nous c’est elle que tu vas voir.

Nicolas : Je vais la voir parce que c’est mon amie, la meilleure et qu’elle me connait bien.

Jeanne : Oui, mais j’ai l’impression qu’il y a plus.

Nicolas : Je te jure que non, je t’aime.

Il se rapprocha et l’embrassa, elle recula. Elle ne pouvait pas, elle sentait encore les caresses de l’autre, de Peter, elle se sentait trop honteuse pour embrasser Nicolas. Nicolas a son regard compris.

Nicolas : Jeanne, je …

Jeanne : Désolé, je ne peux pas. Je t’aime mais pour l’instant je ne peux pas.

Nicolas : Je peux faire quelque chose.

Jeanne : Non, c’est bon, c’est juste que …. Je ne peux pas. Je vais aller m’habiller et après j’irais au marché.

Nicolas : Tu ne veux pas me parler ?

Jeanne : Je ne peux pas t’en parler… pas maintenant peut-être plus tard.

Jeanne partit s’habiller laissant Nicolas sur la plage, il savait que le comportement de Jeanne était dû à la nuit avec Peter. Il ne savait pas ce qu’elle ressentait et il avait peur. Elle était revenu mais et si elle regrettait, et si elle avait vraiment aimé la nuit avec Peter, si elle se rendait finalement compte qu’il était un meilleur parti que lui. Non, non il ne fallait pas qu’il pense à ça, elle l’aimait lui. Il lui faisait confiance.

Jeanne pendant ce temps dans la cabane, ne savait plus quoi faire, elle se sentait mal, sale, honteuse et surtout elle repensait sans cesse à la nuit précédente. A ce qu’elle avait ressenti malgré elle, malgré son amour pour Nicolas, elle avait ressenti des choses avec Peter qu’elle n’aurait jamais voulu ressentir. Elle s’en voulait énormément pour ça.
Sur ces pensées, elle prit son vélo et alla au marché.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 18:01

Sur ces pensées, elle prit son vélo et alla au marché. 


Au marché, elle avait du mal à se concentrer et repartait sans cesse dans ses pensées, les images d’elle et Peter lui revenait sans cesse, et Nicolas aussi, qu’est-ce qu’il lui arrivait. Elle ne le savait pas. Elle pensa en parler à Bénédicte, sa meilleure amie mais pouvait-elle vraiment lui confier ça. Est-ce qu’elle comprendrait ? Et en même temps avait-elle le choix ? Elle ne savait où elle en était, ni quoi faire ni quoi dire vis-à-vis de Nicolas. 


Alors qu’elle était perdue dans ses pensées , quelqu’un s’approcha du stand. 


Peter : ça va , vous êtes partie vite ce matin ? 


Jeanne : J’avais rempli mon contrat, je n’allais pas resté maintenant à vous de remplir le vôtre et de partir de l’île. 


Peter : Justement je venais vous dire au revoir et vous remerciez pour cette nuit. Même si vous nierais avoir ressenti quoi que ce soit, je sais que vous avez ressenti quelque chose et le savoir me suffit. Adieu et belle vie, Jolie Jeanne. Je m’en vais, je vous laisse votre île et votre vie avec votre Nicolas. Mais si un jour, Nicolas vous fait mal, venez me retrouver, je serais là pour vous et je ferais de vous la plus heureuse des femmes. Même si aujourd’hui je vous dégoute, je sais que vous viendrait. 


Jeanne : N’y comptait pas trop. Au revoir et Adieu. 


Peter parti laissant Jeanne en proie à des sentiments contradictoires. Elle méprisait cet homme et en même temps elle avait du mal à oublier la nuit qu’ils avaient passé ensemble et ce qu’elle avait ressenti. 


Jeanne appela Béné un peu plus tard. Elle ferma son stand et partit retrouver son amie chez elle. 


Jeanne : Salut 


Béné : Salut ça a pas l’air d’aller toi ? 


Jeanne : Tu sais pour Jimmy et ce que j’ai été obligé de faire ? 


Béné : Oui, tu te sens mal c’est ça ? 


Jeanne : Oui, je me sens mal car malgré mon amour pour Nicolas, je m’en veux d’avoir ressenti des choses quand j’ai passé la nuit avec Peter. Ce matin, Peter est passé me dire au revoir avant de prendre son avion et j’arrêté pas d’avoir les images de nous devant les yeux. 


Béné : Je comprends  mais pense à Nicolas, tu l’aimes, tu dois pas laisser Peter gagné et s’immiscer entre vous et dans votre couple. C’est ça qu’il attend. 


Jeanne : Oui, je sais, je sais que tu as raison mais quand j’ai vu Nicolas, ce matin je n’ai pas pu le laisser me toucher. C’était pas possible. 


Béné : Laisse-toi du temps, tu y arriveras. 


Jeanne : J’espère. 


Béné : Mais oui fais-moi confiance. 


Jeanne : Merci Béné


Béné : De rien. 


Jeanne : Je vais rentrer, retrouver Nicolas. 


Béné : Voilà. Rentre, parle-lui. Vous allez surmonter cette épreuve, vous avez surmonté bien pire. 


Jeanne : Tu as raison. 


Jeanne alla à la Marina. Nicolas était penché sur ses papiers, essayant d’oublié que Jeanne était partie sans lui dire au revoir, essayé d’oublié qu’elle était peut être parti avec Peter. Il entendit frapper à la porte et il vit Jeanne. En voyant le visage de Jeanne, tous ses doutes disparurent. Elle était là et ne partirait pas. 


Jeanne rentra dans le bureau et s’avança vers Nicolas. 


Jeanne : Je suis désolé, j’aurais pas du partir comme ça mais je me sentais tellement mal et je me sens toujours mal. Nicolas je t’aime, n’en doute jamais. Tu es le seul. Ce que j’ai fais, je l’ai fait pour toi et pour nos amis. Mais avant tout pour toi, pour que notre île, ton île ne soit pas souillé. Mais maintenant je me sens souillé et j’aurais besoin de toi pour oublier. J’aurais besoin de ton amour. 


Nicolas : Je t’aime, je comprends que tu te sentes mal, tu as fais un sacrifice pour nous que j’aurais jamais voulu que tu fasses. Mais on passera au-dessus de ça et on traversera ça ensemble. 
Nicolas serra Jeanne dans ses bras. Jeanne se laissa faire,et posa la tête contre le torse de Nicolas. Maintenant, tout irait bien. Elle le savait ou tout au moins l'espérait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 18:02

Dans les jours qui suivirent, Jeanne et Nicolas avaient repris leur vie à deux. Mais Jeanne n'arrivait toujours pas à faire l'amour avec Nicolas. La nuit avec Peter, elle essayait de l'oublier mais à chaque fois que Nico allait plus loin le soir. Elle le stoppait. Nicolas comprenait. Il espérait qu'avec le temps ça s'apaiserait.

Jeanne commença à se sentir fatigué, nauséeuse. Elle alla chez le médecin qui confirma ce qu'elle pensait déjà. Elle était enceinte …. enceinte de Peter. Non ce n'était pas possible, c'était un cauchemar, elle allait se réveiller. Elle ne pouvait pas être enceinte de cet homme. Elle ne pouvait pas rentré , et dire à Nicolas l'atroce vérité. Elle prit un billet d'avion et parti pour la métropole. Elle enverrait une lettre à Nicolas, une fois arrivée. Elle posa la main sur son ventre. Un petit être grandissait en elle. Elle en avait toujours voulu un mais de Nicolas pas de Peter. Mais en même temps, elle savait qu'elle ne pourrait pas se résoudre à avorter. Elle avait trop espérer un enfant. Même si elle devait l'élever seule, elle aurait cet enfant.

Jeanne était arrivé à Paris, elle avait seulement prévenu son frère. Il était venu la chercher à l’aéroport. Mais qu’elle ne fut pas sa surprise de voir arriver Peter. Comment avait-il su qu’elle était à Paris ? Il avait beaucoup de réseaux mais à ce point là ça faisait beaucoup.

Peter : Jeanne, toujours un plaisir de te revoir.

Jeanne : Qu’est-ce que tu fais là ?

Peter : Une personne de l’aéroport de Love Island m’a prévenu que tu partais à Paris seule. Je voulais voir comment tu allais. Pourquoi tu étais là sans Nicolas ?

Jeanne : Je vais très bien. Nicolas va me rejoindre plus tard. Si tu veux bien, laisse-moi partir avec mon frère.

Jeanne ne pouvait pas lui dire pour l’enfant. C’était au dessus de ses forces. Elle rentra avec son frère, elle n’arrêtait pas de pleurer. Son frère essayait d’être là mais rien n’y faisait.

2 mois plus tard, elle travaillait comme serveuse dans un cabaret. Peter était là.

Peter : Qu’est-ce que tu fais là ? Pourquoi tu travailles ici ? Pourquoi Nicolas n’est pas venu te rejoindre ?

Jeanne : Tu me demandes pourquoi ? Parce que j’attends un enfant de toi, parce qu’après la nuit que j’ai du passé avec toi, je n’ai pas réussi à être à nouveau avec Nicolas. Que je me suis enfui, quand j’ai su que j’attendais cet enfant. J’aurais voulu avorter mais j’ai toujours voulu être mère, je m’en sentais pas le courage.

Peter : Je …. Un enfant, je vais être papa.

Jeanne : Non, je ne veux rien à voir affaire avec toi.

Peter : S’il te plait, mes parents sont morts quand j’étais jeune, laisse-moi donner mon amour à cet enfant.

Jeanne voyait combien Peter voulait donner de l’amour à cet enfant dans ses yeux.

Jeanne : D’accord. Mais laisse-moi du temps pour accepter que tu sois présent.

Peter : Laisse-moi au moins te donner un appartement décent et un travail.

Jeanne : Peter, non. Je veux être indépendante.

Peter : D’accord.

Elle finit par accepter d'être aider par Peter au bout de quelques temps. Elle se retrouva donc dans un bel appartement que Peter lui avait trouvé avec une belle chambre d'enfant.

Pendant ce temps à Love Island, Nicolas traîner sa peine. La lettre que lui avait envoyé Jeanne , l'avait laissé sans voix. Jeanne était enceinte de Peter, elle ne voulait pas lui imposer cet enfant, alors elle avait fui. Il lui en voulait de pas lui en avoir parler et en même temps, il l'aimait tellement, il continuait de dormir avec son foulard qui sentait son parfum. Il ne savait pas comment réagir.
Hélène vint le voir.

Nicolas : Hélène qu'est ce que fais là ?

Hélène : José m'a demandé de venir, tu restes ici, tu fais plus rien, il ne te voit plus, il s'inquiète pour toi. Je m'inquiète pour toi.

Nicolas : Je ne sais pas quoi faire sans Jeanne.

Hélène : Va la rejoindre , si tu l'aimes, si tu te sens prés à aimer et élever l'enfant d'un autre, va la retrouver, montre lui que tu l'aimes.

Nicolas : Et si elle ne veut pas ?

Hélène : Elle t'aime , je suis sur qu'elle attends que ça.

Nicolas : Merci, Hélène. Tu as raison je vais la retrouver.

Hélène : Voilà ça c'est le Nicolas que je veux voir , le Nicolas battant.

Hélène serra dans ses bras Nicolas, puis sortit de la cabane. Une fois à l'intérieur de la voiture, elle pleura. Elle allait partir, ce serait trop dur de le voir revenir avec Jeanne et de le voir avec un enfant même l'enfant d'un autre. Elle avait perdu un enfant de lui ce serait trop dur. Elle alla voir Johanna, et lui dit qu'elle partait car elle ne pourrait pas passer à autre chose comme ça. Elle devait partir. Elle pris ses affaires et prit son bateau.

Nicolas, partit lui le lendemain pour Paris. Il avait peur, il ne savait pas sur quoi il tomberait.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Mar 29 Mar - 18:03

Jeanne malgré elle commençait à apprécier la compagnie de Peter , ses attentions envers elle et le bébé qui grandissait dans son ventre. Ce soir, elle l'avait inviter à diner pour le remercier. Parfois, elle pensait à Nicolas mais elle savait qu'elle avait pris la bonne décision. Même si au début il aurait accepter d'élever l'enfant d'un autre. S'il avait ressemblait à Peter , il en aurait voulu à cet enfant et à elle et ça serait devenu un enfer.

Elle portait une robe blanche ce soir qui soulignait sa silhouette et son petit ventre qui commençait à s'arrondir. Elle avait un tablier pour ne pas la salir. Elle entendit la sonnette.

Elle enleva rapidement son tablier. Elle alla ouvrir la porte sur un Peter qui en la voyant comme à chaque fois, son cœur manqua un battement. Dieu qu'elle était belle, elle attendait son enfant. Il savait qu'il aurait pas du faire ce qu'il avait fait mais en la voyant il n'arrivait pas à le regretter. Il n'avait qu'une envie l'embrasser et à nouveau être avec elle même s'il savait que c'était impossible et que c'était déjà énorme qu'elle accepte de le voir.

Peter : Tu es de plus en plus belle Jeanne.

Jeanne : Merci. C'est gentil.

Peter : C'est sincère. Tu es la femme la plus belle que j'ai jamais rencontrée.

Jeanne : Arrête, je vais rougir.

Peter : Tu es encore plus belle quand tu rougis.

Jeanne : Arrête.

Peter : Ok j'arrête. Qu'est ce que tu as fait à diner ? Ça sent très bon.

Jeanne : C'est une surprise.

Jeanne et Peter s'installèrent pour diner.

Jeanne : Je voulais te remercier de ce que tu fais pour moi , pour le bébé.

Peter : C'est normal avec ce bébé tu m'offres le plus beau cadeau qui soit. Tu sais que je t'aimes, que je t'ai aimé dés la première fois que je t'ai vu. Rien n'a changé. Je sais que rien n'est possible entre nous pour l'instant mais tu peux pas m'empêcher d'espérer.

Jeanne : Je....

Peter : Ne dis rien.

Jeanne : Je sais que je suis heureuse que tu sois à mes côtés pour ce bébé. Je ne peux pas te dire que je t'aime mais j'apprécie de plus en plus ta compagnie.

Peter : Merci. J'ai très envie de t'embrasser là. Mais je ne le ferais pas.

Jeanne : Tu peux. Promis je te mettrais pas de claque.

Peter s'approcha et embrassa Jeanne. A ce moment là , la sonnerie de l'appartement se fit entendre.

Peter : Tu attends quelqu'un ?

Jeanne : Non, pas du tout. Je vais voir qui ça peut être.

Jeanne alla ouvrir. Nicolas était à la porte, un bouquet de fleurs à la main. Jeanne manqua de s'évanouir.

Jeanne : Je … Mais qu'est ce que tu fais là ?

Nicolas : Je t'aime et même si cet enfant est d'un autre , je veux l'élever comme si c'était le mien.

Peter arriva à ce moment là : Qui est-ce Jeanne ?

Nicolas : Lui, mais qu'est ce qu'il fait là ?

Jeanne : Je … Il m'aide pour le bébé.

Nicolas : Tu … Tu es avec lui maintenant ? C'est ça tu m'as quitté pour lui ?

Jeanne : Non. Je …

Nicolas : J'ai compris. Vis heureuse avec lui , je m'en vais, j'aurais jamais du venir.

Jeanne : Non, reste je t'en supplie.

Nicolas : Pourquoi faire ?

Jeanne : Parce que je …

Nicolas : Laisse tomber.

Nicolas partit dans la nuit parisienne, il trouva une chambre d'hôtel.

Quant à Jeanne, elle ne savait plus. Peter en la regardant savait bien qu'avec le retour de Nicolas, le rêve qu'il caressait c'était brisé.

Jeanne : Peter , je …

Peter : Non, laisse tomber. Je sais que tu l'aimes encore.

Jeanne : Oui, mais je …

Peter : Tu …

Jeanne : J'ai des sentiments pour toi

Peter : Tu est sure

Jeanne : Non , je suis sure de rien c'est ça le problème. Mais j'étais bien quand tu m'as embrassé. Mais je sais que j'ai encore des sentiments pour Nicolas. Je ne sais plus.

Peter : Appelle-le , il te répondra pas mais il écoutera ton message ou envoie lui un texto , il sera obligé de le lire. Il reviendra et vous pourrez parler. Moi je vais partir, je reviendrais demain. Tu auras eu un peu le temps de réfléchir mais je serais là de toute façon pour le bébé. Tu le sais.

Jeanne : Oui, je sais.

Il lui fit la bise et partit.

Jeanne avait hésité à le retenir. Elle ne savait plus ce qu'elle ressentait, au moment ou elle se laisser aller avec Peter, Nicolas revenait pour elle. Il était là.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Lamélie
Admin
avatar

Messages : 6128
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 36
Localisation : drome

MessageSujet: Re: Proposition indécente   Dim 25 Fév - 19:53


Elle prit son téléphone , elle envoya un sms à Nicolas «  Nicolas, ce n'est pas ce que tu crois. , Peter était juste là pour le diner, je le remerciais de m'aider avec ma grossesse, c'est tout. J'ai besoin de te parler. »

Elle espérait qu'il reviendrait , qu'elle pourrait lui parler. Mais les sentiments qu'elle avait étaient contradictoires. Elle ne savait pas ce qu'elle ressentait entre Peter et Nicolas. Même si elle parlait à Nicolas, elle savait très bien comment il réagirait si elle lui disait qu'elle avait des sentiments pour Peter, il repartirait. Que pouvait-elle faire ? Elle ne savait plus ou elle en était entre ses sentiments pour Nicolas et ceux pour Peter. Tout se mêlé dans sa tête et avec la grossesse , elle savait aussi que ses sentiments pouvaient être influencé par les hormones.

Elle essaya de dormir , mais ses rêves étaient peuplés de Nicolas et de Peter qui se disputaient , s'entretuaient , elle ne savait plus, ne savait pas. Elle pensait à son bébé, elle passa la main sur son ventre. Son bébé , c'était le bébé de Peter, si prévenant, si gentil, si .. Et il y avait Nicolas , bien sur elle l'aimait encore mais, il s'était sans doute casser quelque chose entre eux. Peut être qu'elle ne voulait que retrouver ce qu'ils avaient et que c'était impossible. Elle finit par se rendormir.

Le lendemain, elle fut réveillé par son téléphone, c'était Nicolas. Il arrivait dans quelques minutes.
Jeanne , ne savait toujours pas ce qu'elle allait lui dire. Elle ne savait pas quoi faire entre ses sentiments pour Peter et ses sentiments pour Nicolas.

Quand Nicolas frappa à la porte, elle sentit son cœur battre à tout rompre. Elle ouvrit la porte.

Jeanne : Nicolas, tu … m'as tellement manqué.

Elle se précipita dans ses bras. Nicolas la pris dans ses bras. Il sentit ses cheveux, elle lui avait manqué aussi. Mais il ne pouvait s'empêcher à Peter. Il se détacha d'elle.

Nicolas : Toi aussi tu m'as manqué , mais …. J'ai une question, tu ressens quoi pour Peter ?

Jeanne : …. juste de la reconnaissance pour son aide avec ma grossesse, c'est tout.

Nicolas : C'est vraiment tout ?

Jeanne savait qu'elle mentait mais elle ne pouvait pas lui dire la vérité : Oui, c'est tout.

Si elle lui avait dit la vérité sur ces sentiments pour Peter, elle le perdait. Elle n'était pas prête à le perdre. Elle ne pouvait pas le perdre. Elle l'aimait encore. Elle l'embrassa intensément comme si sa vie en dépendait et ils se retrouvèrent.

Dans les jours qui suivirent, Nicolas et Jeanne étaient comme en état de grâce. Ils s'étaient retrouvés et étaient heureux. Mais c'était que reculait pour mieux sauter. Les sentiments que Jeanne avait pour Peter était toujours là, même si elle faisait tout pour les oublier.

Quand Peter rendait visite à Jeanne pour le bébé, Nicolas s'en allait. Peter n'en voulait pas à Jeanne, d'avoir renoué avec Nicolas. Il s'en voulait à lui de l'aimer encore. Jeanne s'en voulait aussi.

Jeanne : Peter , je suis désolée.

Peter : Non, ne le sois pas . C'est normal, c'est de lui que tu es amoureuse.

Jeanne : Oui, mais …. j'ai des sentiments pour toi.

Peter : Ne dis pas ça, ça va être encore plus dur pour moi.

Jeanne : Tu as raison, j'ai rien dit.

Peter : Je devrais peut être partir, ça va être dur pour toi que je sois là non ?

Jeanne : Non, c'est ton enfant, je ne peux pas te faire ça. Mais c'est pour toi que ça va être le plus dur.

Peter : Tant que je te vois, et que tu es heureuse. Tout va bien.

Jeanne : Merci d'être aussi compréhensif.

Peter : C'est normal.

Jeanne sentait que ses sentiments pour Peter étaient de plus en plus présents. Elle avait presque envie de l'embrasser. Mais il y avait Nicolas. Elle ne savait pas ce qu'elle allait faire.

Aprés le départ de Peter, elle ne savait toujours pas ou elle en était. Nicolas arriva, il la prit dans ses bras et l'embrassa. Elle l'embrassa comme un automate. Elle ne pouvait pas continuer comme ça. Elle avait cru que son amour pour Nicolas était plus fort que celui qu'elle commençait à éprouver pour Peter mais c'est le contraire qui était en train de se passer.

Jeanne : Nicolas, il faut qu'on parle.

Nicolas : Qu'est ce qu'il y a ?

Jeanne : Je... t'ai menti. Je t'ai menti quand j'ai dis que j'avais aucun sentiment pour Peter, j'en ai, je ne voulais pas te perdre, je pensais que mon amour pour toi était le plus fort mais …. je me rends compte que les sentiments que j'ai pour Peter sont de plus en plus forts et … je ne peux plus les ignorer.

Nicolas : Tu …. m'as fait croire que tout était possible, qu'on allait pouvoir élever cet enfant ensemble et maintenant tu me dis que tu ne m'aimes plus, que tu l'aimes plus que moi. …. Tu me dégoutes... Je m'en vais. Je prendrais mes affaires plus tard car là je ne veux même plus te voir.

Il sortit dehors, furieux et en larmes. Il se retrouva à prendre une cuite dans un bar. Il se retrouva arrêter par les flics et mit dans une cellule de dégrisement. Le lendemain quand il ne fut plus ivre, la capitaine Marie Dumont l'interrogea et lui dit qu'il était bien trop beau pour se mettre dans cet état pour une femme. Elle lui donna sa carte avec son numéro personnel. Il la regarda, il aima son sourire espiègle. Il prit le numéro.

Jeanne aprés la discussion avec Nicolas, appela Peter et lui dit de venir. Elle devait lui dire qu'elle l'aimait. Combien elle avait appris à l'aimer et à tenir à lui, elle ne voyait plus sa vie sans lui désormais.

Peter arriva inquiet : Qu'est ce qu'il y a ?

Jeanne : J'ai rompu avec Nicolas. C'est de toi dont je suis amoureuse. Peter , j'ai appris à t'aimer depuis le début de ma grossesse , je tiens à toi, je ne vois plus ma vie sans toi. Tu es l'homme le plus gentil que j'ai rencontrée.

Peter l'embrassa intensément comme si c'était la première fois. Il l'allongea sur le lit doucement, tout doucement, ils se redécouvrirent. Ils étaient heureux, amoureux avec un enfant à venir. Jeanne donna naissance quelques mois plus tard à un belle petite fille qu'elle appela Marion.

FIN .

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proposition indécente   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proposition indécente
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des séries :: Créations :: Fan Fictions :: Fan Fictions Tétralogie HG Terminés-
Sauter vers: